AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 18:03

Clara Nishe Haynes.


incarné par Ellen Page.



ϟ Age • Dix-neuf ans.
ϟ Date de naissance •Le cinq novembre 2144.
ϟ Race • Moldue.
ϟ Nationalité • Irlandaise.
ϟ Origines • La famille de Clara ne s'est jamais vraiment intéressée à ses origines. Il y a des choses plus importantes que la généalogie ; ce n'est pas ça qui va mettre de la nourriture sur la table.
ϟ Caractère •
ϟ Filière • Sport et combat.
ϟ Club • Club de duels, club de littérature.

ϟ Demeure •Une maison beaucoup trop petite, dans le quartier de Hawthorne Village, à Castlebar.
ϟ Préférence sexuelle • Hétéro.
ϟ Statut amoureux • Célibataire, bien que ses parents essaient de la caser avec William S. Tamory, un bon parti de Castlebar (son père a des relations à la cour du roi).

ϟ Son avis sur les livres de Rowling • Clara a dévoré l’œuvre de Rowling, mise à sa disposition à la bibliothèque de son école communale. Elle a eu du mal à croire que les événements décrits soient réellement arrivés, tant ils lui semblaient palpitants. Souvent, elle a rêvé de vivre des aventures comme celles du grand Potter, et c'est pourquoi elle s'est dirigée vers la filière Sport et Combat.

ϟ Capacités • Ses parents l'ayant toujours élevée dans l'optique qu'elle deviendrait un jour une épouse et une mère, Clara est douée pour la cuisine et le nettoyage. Sa spécialité culinaire est le crumble aux fruits rouges, dont son père et ses frères raffolent. Elle a également des capacités plus... Douteuses, dirons-nous. Ses parents ayant parfois du mal à subvenir aux besoins de la famille, elle a appris à voler et à mentir.

ϟ Credo • C'est une citation de F. Scott Fitzgerald qui guide les pas de Clara : << Il faudrait comprendre que les choses sont sans espoir et pourtant être décidé à les changer. >>
ϟ Petites manies • Clara passe tout le temps la main dans ses cheveux. Elle ne peut pas s'empêcher de tapoter du pied lorsqu'elle est nerveuse.
ϟ Projet d'avenir • Elle n'a pas une idée précise de ce qu'elle veut être ; cependant, elle sait ce qu'elle ne veut pas être, c'est-à-dire l'épouse de William S. Tamory, une mère de famille, éternellement coincée dans la campagne de Castlebar. Clara a soif d'aventure et d'action.

ϟ Ses passions • La littérature, avant tout. À Castlebar, mis à part la lecture, il n'y a pas grand-chose à faire. Clara a lu tout ce qui lui était tombé sous la main et en veut plus. Que l'auteur soit moldu, sorcier, lycanthrope ou vampire, elle lira du moment que l'intrigue est bonne. Malgré la misogynie latente qui domine dans sa famille, elle a été initiée aux arts martiaux, à l'escrime et au tir. Bien qu'elle sache se débrouiller en combat au corps à corps, elle préfère le tir de loin. Par ailleurs, même si elle essaie de combattre les opinions arrêtés de ses parents en boycottant toute activité prétendument réservée à la gente féminine, elle adore cuisiner.
ϟ Ses peurs • L'une des peurs de Clara est la peur de ne pas avoir le choix. Elle a peur qu'on lui dicte ce qu'elle doit faire, où elle doit aller, qui elle doit être - ce qui lui a causé des problèmes avec l'autorité, notamment celle de son père.
ϟ Ses rêves • Clara rêve de liberté. Elle veut s'imposer auprès de sa famille, prouver qu'elle n'est pas qu'une fille à qui il faut trouver un mari. Elle rêve de voyager, de quitter l'Irlande pour partir à la découverte du monde, pour vivre des aventures qu'elle imagine extraordinaires et pour rencontrer des nouvelles personnes, pour apprendre les choses qu'on n'enseigne pas à Poudlard.
Quelques questions
 
& Avis politiques (passe ta souris sur le titre pour le voir)
Chez les Haynes, la politique n'a jamais été très importante. Lorsqu'on a à peine de quoi vivre, s'occuper des affaires de la ville n'est pas la première des priorités. Clara a commencé à s'y intéresser quand elle a commencé son éducation à Poudlard. L'histoire de son pays, les moldus chassés par les sorciers, l'Irlande privée de son évolution technologique par l'action de ces fous furieux. Lentement, la haine des sorciers grandit en elle, exacerbée par le favoritisme inconscient que pratiquent ses parents envers ses deux grands frères, les jumeaux Matthew et Rodrick Haynes. Elle entend parler des actions menées contre les sorciers par différents groupuscules plus ou moins connus, et commence à les soutenir. Bien évidemment, elle ne peut pas partager ses nouvelles opinions avec le reste de sa famille, qui prend Matt et Roddie pour des dieux vivants ; mais elle s'est promis de se venger. Que ce soit avec la Ligue ou l'Inquisition, elle se vengera des sorciers qui ont brisé son pays et sa vie. Elle aidera à purger l'Irlande et la Grande-Bretagne de ces fous.


Alors que tu marchais tranquillement dans les couloirs de Poudlard. Tu as face à toi un troll des montagnes. Il balance son énorme massue en ta direction. De quelle manière réagis-tu ?

Tu marches dans les couloirs, tranquille, après une heure en groupe de Tactiques et Techniques qui a été particulièrement longue, et là, ton regard est attiré par cette chose verte et plutôt énorme qui se tient devant toi avec un air ahuri. Réflexe : tu te mets en position de combat en corps à corps. Comme si t'allais user de tes prises d'arts martiaux (ton point faible) pour te défendre contre un troll. Troll, qui, d'ailleurs, te balance sa massue en pleine poire. Tu voulais de l'aventure, te voilà servie. Bon, c'est sûr ; ce n'est pas le genre d'aventure auquel tu aspirais. Tu oses à peine te l'avouer, mais toi, ce que tu veux casser, c'est du sorcier et pas un troll. Ton cerveau carbure à plein régime alors que la massue est plus proche de toi que jamais. Vite ! Tu t'aplatis sur le sol et tu examines tes options avec minutie. Quel est le point faible des trolls ? Leur intellect. Quelles sont tes chances en combat rapproché ? Aucune. Comment ruser quelque chose de si gros et de si fort, sans te faire tuer au passage ? Puis, tu te souviens de ton revolver, dans ton sac. Ce n'est pas ton arme de prédilection ; tu as une préférence pour les fusils qui permettent de tirer de loin, parce que tu n'aimes pas voir ta victime mourir. Tu trouves ça sale. Mais, tu n'as pas le choix. Ni une, ni deux, tu te relèves, tu sors ton revolver, tu tires une balle dans le crâne du troll. Il vacille, et tu crois que c'est gagné. Et là, tu te sens pâlir : le troll est non seulement vivant, mais en plus, il fonce vers toi à pleine vitesse. Tes yeux s'écarquillent et tu cours. Tu cours comme jamais tu n'as couru auparavant, plus vite, plus vite, et tu sens cette rage qui bouillonne en toi, comme à chaque fois que tu te retrouves en danger. Tu prends des virages de plus en plus serrés, dans des couloirs de plus en plus étroits ; le troll te suit. Et là : l'idée de génie. Tu t'arrêtes brusquement. Tu entends les pas du troll qui se rapproche. Tu sens le mur froid derrière toi. Le troll est en face de toi. Un sourire carnassier étire ses lèvres vertes. Il fonce vers toi. Tu dois te retenir de fermer les yeux. Chaque fibre de ton corps te supplie de fuir. Mais tu tiens. Quand le moment te paraît bon, tu prends de l'élan et tu glisses entre les jambes du troll qui s'explose contre le mur et tombe inconscient sur le sol. Sur le sol, tu tentes de reprendre ton souffle et de calmer les battements de ton cœur. Tu essuies tes lèvres qui saignent de les avoir trop mordues. Puis tu te relèves. La rage est toujours là. C'est elle qui te fait tenir debout ; c'est elle qui te contrôle lorsque tu ramasses ton revolver. C'est encore elle qui te fait presser la détente. Tu vides ton chargeur sur la tête du troll, et quand tu t'es assurée de sa mort, tu t'affaisses contre un mur, épuisée, jusqu'à ce que quelqu'un te trouve.


Si un jour l'histoire devait retenir une de tes qualités, laquelle ça serait ? Pourquoi celle-ci ?

Ma détermination. Si l'histoire retient le nom de Clara N. Haynes, ce sera parce que j'aurais changé mon destin. Je ne serais pas mariée à un pathétique macho irlandais et je n'aurais pas quatre enfants. Et c'est tout ce qui m'importe en ce moment. Mais bon, peut-être qu'on me retiendra pour mon côté rancunier ; ça me perdra, un jour.


Alors que tu es tranquillement dans le parc, tu vois un élève de première année se faire attaquer par un filet du diable, comment réagis-tu ? 

Déjà, comment il a fait ce gamin pour se retrouver dans un filet du diable ? J'ignorais que ce genre de trucs poussait dans le parc. Je dois avouer que la possibilité de venir à son secours dépend entièrement de lui, si il est sorcier ou moldu. Je sais, c'est mesquin, même si je crois qu'au final, j'irais aider le gamin quelle que soit son origine. N'ayant jamais été confrontée à cette situation, néanmoins, je n'ai pas vraiment d'idée précise sur ce que je ferais.

Si tu devais raconter un souvenir de ton enfance, lequel ce serait ?

Oh, mon enfance n'est pas un sujet sur lequel j'aime m'étendre. J'étais la plupart du temps enfermée dans ma petite maison, à apprendre la couture sous l'égide de ma mère, ou la cuisine. Elle passait son temps à m'apprendre à me conduire en parfaite jeune fille, et déjà à mon jeune âge, je passais beaucoup de temps avec William Tamory. Ce n'est qu'à partir de mes neuf ans que j'ai commencé à opposer de la résistance aux projets que ma mère et mon père avaient pour moi. J'ai fait ma première fugue un mois après mon neuvième anniversaire. Je ne suis pas allée bien loin, à peine quelques kilomètres à travers champs. Et lorsque mes parents m'ont retrouvée, j'ai essuyé une correction phénoménale. Mais pour la première fois de ma vie, j'avais fait ce que je voulais, et j'étais devenue accro à ma nouvelle liberté.

Et bien alors, tu as oublié ton devoir d'histoire de la magie que tu dois rendre dans une heure, comment fais-tu face à la situation ?

L'histoire de la magie est une matière inutile. Je ne suis même pas sorcière, pourquoi devrais-je étudier cette matière ? Et puis, ce n'est pas en une heure que je vais rédiger un devoir. Je travaille lentement, mais c'est le prix que je dois payer pour rendre des devoirs dont je suis satisfaite. Je ne suis même pas sûre que je prendrais la peine de sortir une excuse. Ce n'est pas une matière qui vaut la peine que je me casse le tronc à inventer un mensonge potable.


Quelle maison te tente ? Pourquoi tu tiens à aller dans cette maison ?

Quand j'étais gamine et que je lisais la saga de Rowling, je m'étais toujours imaginée à Gryffondor, puisque c'était la maison de Harry. Mais en y réfléchissant, je ne sais pas si cette maison me serait adaptée. J'ai envisagé Serpentard et Serdaigle pendant un temps, la description qui en était faite dans les bouquins me convenait assez. Mais alors Poufsouffle, c'est bien la maison dans laquelle je ne me vois pas. Je ne suis pas loyale, fidèle, ce genre de conneries. Dans notre monde, et surtout dans la situation actuelle, c'est chacun pour soi.


Alice.



ϟ Age • Presque dix-sept ans.
ϟ Comment as-tu découvert Fearaeon ? • Par hasard ! Google est mon meilleur ami.
ϟ Que penses-tu du forum ? • Je le trouve super. Le contexte m'a conquis.
ϟ Autre compte(s) • Nope !
ϟ Free style • I'm a sloth...

ϟ Titre & groupe de la musique • J'en ai pas mis...
ϟ Copyright avatars • Visages du passé.
ϟ Copyright icônes • autostraddle, fanpop, ellenpage.net
ϟ Signature du règlement • Je l'ai lu... Mais j'ai pas trouvé de code. Normal ?


Dernière édition par Clara N. Haynes le Mar 2 Juil - 9:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 18:03



Quelques mots font mon histoire




Chapter One : Of Birth and Family. 

Il paraît que la naissance conditionne le reste d'une vie ; je m'explique. Dans le Parfum, de Patrick Süskind, Jean-Baptiste Grenouille sort du ventre de sa mère pour atterrir au milieu de têtes de poissons ensanglantées - il devient par la suite un serial killer et se fait bouffer la gueule par une meute de cannibales. Ma naissance a été du même acabit, l'unique différence étant qu'au lieu d'atterrir dans des têtes de poissons, j'ai atterri dans du foin. Super classe. J'ai cru vomir quand on m'a raconté cette anecdote. Mes parents la racontent à qui veut l'entendre. C'est vrai, quoi de plus drôle que la fois où Clara est née dans une étable ? Par conséquent, si on suit la théorie que j'ai évoqué plus haut, je devrais avoir une vie merdique et sans intérêt, puis mourir à un âge avancé (de l'ordre de soixante, soixante-cinq ans - l'espérance de vie n'est pas très élevée dans mon village), d'un cancer ou d'une connerie du style. A l'époque, ma vie allait dans le sens-là. Bref.
Je suis la dernière-née de ma famille. J'ai deux frères, Matthew et Rodrick. Deux grandes gueules clairement favorisées par mes parents. Ils sont sorciers. Et on touche là au drame de ma vie. Moi, je suis moldue. Eux, sorciers. Par conséquent, je suis une sous-merde et eux des êtres divins. C'est comme ça que mon père et ma mère voient les choses. Matt et Roddie ont donc toujours eu des privilèges, comme une chambre à eux, le meilleur morceau de viande, des nouveaux vêtements plus coûteux, ce qui constitue des grosses dépenses pour une famille aux revenus aussi modestes que la mienne. Il y a eu des hauts et des bas, bien sûr. Il y a eu des semaines où nous ne mangions rien d'autre que du pain brûlé et des baies ramassées dans la forêt ; d'autres semaines où nous faisions des vrais repas. Grosso modo, la vie était dure.

Chapter Two : Of Childhood and School.

Malgré nos difficultés économiques, j'ai eu une éducation de bonne qualité. L'école communautaire était gratuite et ouverte à tous, et il était plutôt mal vu de ne pas y aller. C'est sûrement ce qui a poussé mes parents à m'y inscrire, quand j'ai eu six ans. Le monde s'est ouvert pour moi, fille de paysans. C'était comme si un pan entier de l'univers m'avait été caché et que je découvrais son existence sur les bancs de l'école. J'étais bonne élève. C'est à l'école que j'ai découvert les livres de Rowling, et l'existence de Poudlard. A Castlebar, peu d'enfants allaient à Poudlard ; la plupart terminaient le cycle primaire de l'éducation, retournant à leurs champs et leurs vaches dès l'âge de treize an, se condamnant d'avance à vivre cette vie insignifiante. Mon mépris pour eux grandissait ; je me savais destinée à autre chose. J'étais l'une des meilleures. Mais j'étais encore trop attachée à mon milieu d'origine pour me l'avouer. Ma naissance dans le foin n'était pas si loin.
Mes journées étaient organisées par ma mère, à qui mon père avait confié mon éducation extra-scolaire. Leur rêve était de faire de moi une jeune fille parfaite, archétype de l'épouse et de la mère compétente. J'avais donc droit après l'école à des cours de cuisine, de couture, de danse, tous assurés par ma mère ; je l'accompagnais faire les courses à l'épicerie, je la regardais faire le ménage, repriser les chaussettes, faire la lessive dans la rivière. Un après-midi par semaine, j'allais chez mon promis, William Sidney Tamory. Nous n'étions que des enfants de sept et huit ans, mais nous nous entendions bien et nous savions tous les deux que nous serions mariés un jour. J'étais encore un parfait produit de l'éducation machiste, je ne protestais pas ; j'étais reconnaissante à mes parents de m'avoir promise à William, un si bon parti, tellement plus riche que nous. En un sens, cela correspondait à mon idée d'un autre destin. Cependant, ce qui devait arriver arriva ; mon éducation à l'école communautaire m'apprit l'existence de femmes qui avaient révolutionné le monde. Des femmes qui n'étaient ni épouses, ni mères, mais aventurières, exploratrices, officiers dans l'armée, reines et impératrices. Des femmes qui ne se laissaient pas dicter leur conduite et qui étaient fortes et indépendantes. Dans le même temps, les cours de sport transformèrent mon corps maigre et faible en corps toujours maigre mais fort. La justice n'était parfois pas rendue correctement dans ma campagne irlandaise ; les viols étaient légion. Une fille devait savoir se défendre. Mon professeur de sport nous apprit des mouvements de self-défense, l'escrime, le tir à l'arc. Je finis par me rendre compte que je n'avais pas besoin d'un homme pour subvenir à mes besoins et que je pouvais devenir indépendante. Et alors, tout a changé. Les cours de couture et de cuisine m'insupportaient. Les après-midi avec William étaient une corvée. Je devins insolente, cachottière et menteuse. Mes parents devinrent plus durs avec moi. Ils n'hésitaient plus à me corriger violemment, à me frapper, à me hurler dessus comme si j'étais du poisson pourri. Nos relations atteignirent un premier paroxysme de violence lors de ma première fugue, à neuf ans. Une nuit, après une violente dispute avec mes parents, j'avais décidé de plier bagage. Je serais morte au bout de deux jours, maintenant que j'y pense. Je n'ai pas été bien loin, à seulement quelques kilomètres vers l'est avant que mon père me retrouve. La suite n'a pas été belle à voir. Je les détestais tous les deux, mes parents, eux et mes connards de frères qui approuvaient leurs opinions machistes à mon propos. Dès lors, mon besoin de liberté devint proéminent, et j'opposais une totale résistance aux valeurs que ma famille tentait de m'inculquer.

Chapter Three : Of Teenagehood and Rebellion.




C'est bien connu, les adolescents se rebellent. Je n'ai pas fait exception à la règle. Alors que mon corps s'engageait sur la route périlleuse de la puberté, et que mes frères sortaient de Poudlard, diplômés et maîtrisant leur magie, mon cursus à l'école communautaire toucha à sa fin. J'étais l'une des meilleures. Mes professeurs savaient que si j'allais à Poudlard, je réussirais. Or, le fait est que je n'irais pas à Poudlard, par la sacro-sainte volonté de mon fermier de père, et ce malgré les recommandations de mes maîtres d'école. J'avais douze ans, William treize. Notre mariage était prévu pour dans quatre ans, et ce laps de temps serait utilisé pour reprendre mon enseignement avec ma mère. Je fuguais pour la deuxième fois, le jour où cela me fut annoncé. Cette fois-ci, j'allais bien plus loin, au sud de Castlebar, dans la ville de Galway. Mon ambition était de prendre un bateau pour le Nouveau Monde, l'Amérique. Ce que je ferais là-bas, peu importait. Il y avait des ports plus proches de chez moi, mais je voulais brouiller les pistes. Ce que je n'avais pas prévu, c'était que des amis de la famille Tamory, que j'avais rencontré lors d'un des nombreux après-midi avec William, étaient basés à Galway. Ils me reconnurent et me renvoyèrent à Castlebar par le premier train, où j'essuyais l'une des pires corrections de ma vie. Mais ce fut le prix à payer pour que mes parents abandonnent la partie et m'envoient à Poudlard. Las de se battre, de me disputer et de me frapper, ils avaient finalement lâché l'affaire.
C'est ainsi qu'à treize ans, couverte de bleus et de cicatrices héritées des dernières disputes entre mes parents et moi, j'arrivais à Poudlard. Les premières années furent enivrantes ; j'étais douée dans chaque matière, j'étais loin de ma famille, de ma pathétique campagne irlandaise. Certes, certaines matières étaient selon moi inutiles, comme l'histoire du monde magique. J'étais moldue, je m'en foutais pas mal de l'évolution de leur monde. Les sorciers de ma classe prenaient tout le monde de haut, s'amusaient à rire aux dépens des autres en utilisant leurs stupides baguettes. Ma haine pour eux fleurit sur le terreau de ma jalousie envers mes sorciers de frères. Alors moi aussi, je tendis des pièges. J'eus recours à toute mon ingéniosité pour me venger des farces des sorciers. Plusieurs citations sur la vengeance me viennent à l'esprit, réminiscences de mes lectures, mais aucune n'exprime totalement ce besoin mesquin de faire souffrir l'autre, qui, à cette époque, habitait mon cœur. J'étais aveuglée par la rage, et à travers mes actes de vengeance, je savais que j'exprimais toutes les frustrations que j'avais réprimées lors des treize dernières années en compagnie de mes parents. J'ai honte de l'avouer, mais cela faisait du bien. Les vacances, que j'étais obligée de passer en Irlande, étaient pesantes et inintéressantes. J'avais l'impression d'être une amiche à demi-expatriée qui revenait dans son village. La vie en Grande-Bretagne m'avait transformé, et à aucun moment je n'avais regretté l'ambiance steampunk de mon pays natal. J'aimais la technologie et la vie moderne britannique. Par conséquent, les moments hors de Poudlard étaient une torture. J'étais toujours obligée de correspondre avec William, mes parents s'accrochant toujours à l'espoir que je l'épouserais un jour. Même si je n'ai rien contre William, lui et moi savions pertinemment, à ce moment-là de nos existences, que nous ne nous épouserons jamais. Ou en tous cas, c'est devenu clair pour lui lorsque j'ai cessé de répondre à ses lettres, en fin de troisième année, désireuse de passer à autre chose.

Chapter Four : Of Friendship, Split and Destiny.





Lors de mon entrée à Poudlard, je me fis quelques amis dans les rangs moldus : des outsiders, comme moi, Irlandais pour la plupart, comme moi. Nous n'étions pas tous dans les mêmes maisons, mais notre amitié était assez forte pour résister aux diverses rivalités qui animaient les relations inter-maisons de l'école. Avec eux, je découvris la joie des rires et du réconfort, la compassion, l'échange ; des choses que j'aurais dû découvrir dès le début de mon éducation, mais que j'avais négligé pour me concentrer sur mes études. Toujours est-il que mes amis étaient ce que j'avais de plus cher à l'école, et qu'avec eux je passais les moments les plus heureux de ma courte existence. Cette période de bonheur ne dura cependant pas longtemps. Venant de familles pauvres et isolées comme la mienne, ils furent rappelés chez eux et arrêtèrent leurs études avant l'année de spécialisation, me laissant seule avec moi-même dans le grand château. Contre toutes les attentes, des professeurs comme de mes parents, je choisis la filière Sport et Combat ; et c'est ce qui provoqua la rupture d'avec ma famille. Scott Fitzgerald a écrit, dans la Fêlure, la chose suivante : « une vraie rupture est quelque chose sur quoi on ne peut pas revenir, qui est irrémissible parce qu'elle fait que le passé a cessé d'exister ». En refusant une ultime fois d'obéir à mes parents, j'avais, sans m'en rendre compte, nié notre passé commun. J'avais écrit une lettre enflammée dans laquelle je réglais mes comptes avec eux, sans euphémisme ni métaphore, de manière à ce que leurs cerveaux atrophiés comprennent où je voulais en venir. Et un clin d’œil, notre passé a cessé d'exister. Aujourd'hui, je ne sais pas si je regrette mon acte ou si je suis heureuse de l'avoir fait. Je ne les ai plus sur le dos, mais je suis désormais seule face au monde. Suite à cette rupture, je me suis jetée à corps perdu dans les études, ne sortant que rarement, ne prenant pas la peine de lier des amitiés. Je m'entraînais, j'apprenais sans personne. Je passais les vacances à Poudlard, quittant rarement le château. Mes capacités étaient fixées sur un seul objectif, ma seule motivation, ou dans tous les cas, la seule qui dominait mon cœur et ma tête : la vengeance. Dans mon esprit tordu par la colère et la rage, tous mes malheurs étaient dûs aux sorciers. Si mes frères n'avaient pas été privilégiés à cause de leur don pour la magie, peut-être aurais-je pu supporter ma condition ; peut-être qu'à cette heure-ci, j'aurais effectivement été mariée à William et enceinte de six mois. Je devins donc plus agressive avec les sorciers, engageant les conflits au lieu d'y répondre, jusqu'à ce que mon esprit sorte des sombres cavernes de la rage et retrouve un peu de jugeote. Ma haine pour les sorciers est, à ce jour, toujours vivace, mais peut-être moins virulente que dans mes jeunes années. Néanmoins, à dix-neuf ans, je sais me contrôler. Je n'ai plus vraiment de famille, pas d'argent. Mais ce n'est que le commencement - je sais que tout s'arrangera. Je suis arrivée dans ce monde dans du foin. Dix-neuf ans plus tard, je vise toujours les étoiles.


Dernière édition par Clara N. Haynes le Mar 2 Juil - 9:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 635
ϟ Aeons : 466
ϟ Avatar : Emma Stone
ϟ Crédits : Bavboule. (avatar) tumblr (gif profil & signature) Bérénice (code sign)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 25 ans
ϟ Idéologie politique : S'il y a bien une chose qu'elle avait comprit, c'est qu'elle ne doit jamais dire le fond de sa pensée à la cour. Elle voudrait être pacifiste, ouverte d'esprit. Cependant elle sait que les meurtres et la force sont parfois des mesures nécessaires. Depuis qu'elle est amnésique, elle est une moldue qui n'aime pas les sorciers.
ϟ Métier : Elle était membre de la garde royale irlandaise, mais depuis qu'elle a tout oublié, elle travaille comme détective privée moldue.
ϟ Capacités : Métémorphomage, tireuse d'élite (arme à feu), faire des bulles géantes, retenir sa respiration jusqu'à ce qu'on lui dise oui, pratique les arts martiaux, fait très bien les cookies
ϟ Nationalité : Française, cherche à se faire naturaliser
ϟ Race : Sorcière de sang-mêlée (née moldue officiellement), pense être une moldue actuellement
ϟ Credo : Vit chaque jour comme s'il était le dernier

ϟ Révèle-toi : Double compte de : Luna R. Parkers. Compte principale, envoyez moi surtout les m.p. sur ce compte ♥️

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 19:24

Bienvenuuuuue C'est cool, tu seras dans la même filière que mon DC <3 Ca sera quoi sa spécialité ? :D Si elle aime la littérature elle pourrait aussi rejoindre le club de littérature ? Je me sens seule avec Luna Lui fait les yeux du chat potté On peut avoir plusieurs clubs si c'est cela qui te bloque x3 Sinon tu as deux semaines pour faire ta fiche. Un délais peut t'être accordé si tu en vois la nécessité ^^ Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à passer sur la CB :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 280
ϟ Aeons : 170
ϟ Avatar : David Tennant
ϟ Crédits : RANG

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 34 ans
ϟ Idéologie politique : Totalement pacifiste, anti-extrèmistes, il se battrait autant pour les sorciers, les moldus et les créatures magiques car pour lui tout le monde est sur le même monde : tous doivent apprendre à vivre ensemble
ϟ Métier : Conseiller du roi d'Irlande - Médicomage de la cour - Ecrivain
ϟ Capacités : Empathie - peut soigner n'importe qui et n'importe quoi - a une mémoire impressionnante - peut courir des heures sans se fatiguer
ϟ Nationalité : I'm Irish and proud to be !
ϟ Race : sorcier - sang mêlé - sang royal - bâtard
ϟ Credo : Ne perds pas ton temps à répéter que le monde te doit quelque chose. Le monde ne te doit rien. Il était là avant toi. Alors demande toi qui tu veux être et fait ce qu'il faut pour.

ϟ Nous a rejoint le : 17/03/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 19:47

Ellen Page  ** Bienvenue Miss !


Save the world today !
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
apache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 285
ϟ Aeons : 475
ϟ Avatar : Katie McGrath.
ϟ Crédits : Leave.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : Euh, beaucoup.
ϟ Idéologie politique : Plutôt Ligue, m'voyez.
ϟ Métier : Reine et représentante des vampires.
ϟ Capacités : Force et vitesse nettement supérieures à la moyenne vampirique. Polyglotte maîtrisant de nombreuses langues mortes. Prépare le thé ancien à la perfection. Stratège hors pair.
ϟ Nationalité : Anglaise pure souche.
ϟ Race : Vampire.
ϟ Credo : Aucune Voie du Diable ne se déroule sous mes pas et aucun carillon de l'Enfer ne résonne à mes oreilles.

ϟ Révèle-toi : PrésentationLiensRépertoire rpDC Lily L. Potter

ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
Localisation : Montpellier.
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 19:49

Ouuuuh bienvenue parmi nous ! Ta persotte a l'air d'avoir un fort caractère o/ Ou alors c'est parce que j'ai toujours collé un fort caractère à Ellen Page ? ^^
Ruby, vilaine. Lily elle y est, en littérature.





Comme les anges à l’œil fauve, Je reviendrai dans ton alcôve Et vers toi glisserai sans bruit Avec les ombres de la nuit ; Et je te donnerai, ma brune, Des baisers froids comme la lune Et des caresses de serpent Autour d’une fosse rampant. Quand viendra le matin livide, Tu trouveras ma place vide, Où jusqu’au soir il fera froid. Comme d’autres par la tendresse, Sur ta vie et sur ta jeunesse, Moi, je veux régner par l’effroi.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 53
ϟ Aeons : 59
ϟ Avatar : Grace Phipps
ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 19 ans
ϟ Idéologie politique : Les idées de la Ligue.
ϟ Année : 5 ème, Poufsouffle
ϟ Capacités : fine psychologue, manipule sans le faire exprès, se rappelle des paroles de toutes les chansons qu'elle écoute, est capable de parler sans jamais s'arrêter, la danse, les potions
ϟ Nationalité : Anglaise
ϟ Race : Moldue
ϟ Credo : Quand on veut, on peut.

ϟ Révèle-toi : Présentation

ϟ Nous a rejoint le : 08/04/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Ven 14 Juin - 22:08

Bienvenue à toi! Si tu as la moindre question, hésite pas ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Sam 15 Juin - 11:05

Merci :) Je vais rejoindre le club de littérature de ce pas ! Je ne savais pas qu'il y en avait un. Je vais peut-être avoir besoin d'un délai parce que la semaine prochaine y a le bac mais je vous le ferais savoir :)

Ouais, Clara a un fort caractère :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 635
ϟ Aeons : 466
ϟ Avatar : Emma Stone
ϟ Crédits : Bavboule. (avatar) tumblr (gif profil & signature) Bérénice (code sign)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 25 ans
ϟ Idéologie politique : S'il y a bien une chose qu'elle avait comprit, c'est qu'elle ne doit jamais dire le fond de sa pensée à la cour. Elle voudrait être pacifiste, ouverte d'esprit. Cependant elle sait que les meurtres et la force sont parfois des mesures nécessaires. Depuis qu'elle est amnésique, elle est une moldue qui n'aime pas les sorciers.
ϟ Métier : Elle était membre de la garde royale irlandaise, mais depuis qu'elle a tout oublié, elle travaille comme détective privée moldue.
ϟ Capacités : Métémorphomage, tireuse d'élite (arme à feu), faire des bulles géantes, retenir sa respiration jusqu'à ce qu'on lui dise oui, pratique les arts martiaux, fait très bien les cookies
ϟ Nationalité : Française, cherche à se faire naturaliser
ϟ Race : Sorcière de sang-mêlée (née moldue officiellement), pense être une moldue actuellement
ϟ Credo : Vit chaque jour comme s'il était le dernier

ϟ Révèle-toi : Double compte de : Luna R. Parkers. Compte principale, envoyez moi surtout les m.p. sur ce compte ♥️

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Sam 15 Juin - 11:59

Pas de soucis ma belle :D Bon courage et bonne chance pour tes épreuves
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 285
ϟ Aeons : 475
ϟ Avatar : Katie McGrath.
ϟ Crédits : Leave.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : Euh, beaucoup.
ϟ Idéologie politique : Plutôt Ligue, m'voyez.
ϟ Métier : Reine et représentante des vampires.
ϟ Capacités : Force et vitesse nettement supérieures à la moyenne vampirique. Polyglotte maîtrisant de nombreuses langues mortes. Prépare le thé ancien à la perfection. Stratège hors pair.
ϟ Nationalité : Anglaise pure souche.
ϟ Race : Vampire.
ϟ Credo : Aucune Voie du Diable ne se déroule sous mes pas et aucun carillon de l'Enfer ne résonne à mes oreilles.

ϟ Révèle-toi : PrésentationLiensRépertoire rpDC Lily L. Potter

ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
Localisation : Montpellier.
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Lun 24 Juin - 16:08

Un p'tit délai pour la demoiselle
Tu as donc jusqu'au 5 Juillet pour terminer ta fiche. N'hésite pas à demander un nouveau délai s'il s'avère que tu passes les rattrapages (:





Comme les anges à l’œil fauve, Je reviendrai dans ton alcôve Et vers toi glisserai sans bruit Avec les ombres de la nuit ; Et je te donnerai, ma brune, Des baisers froids comme la lune Et des caresses de serpent Autour d’une fosse rampant. Quand viendra le matin livide, Tu trouveras ma place vide, Où jusqu’au soir il fera froid. Comme d’autres par la tendresse, Sur ta vie et sur ta jeunesse, Moi, je veux régner par l’effroi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Lun 24 Juin - 16:14

Merci beaucoup, je vais en avoir besoin de ce délai :)
J'espère ne pas avoir à en demander un autre ! Fingers crossed....
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 285
ϟ Aeons : 475
ϟ Avatar : Katie McGrath.
ϟ Crédits : Leave.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : Euh, beaucoup.
ϟ Idéologie politique : Plutôt Ligue, m'voyez.
ϟ Métier : Reine et représentante des vampires.
ϟ Capacités : Force et vitesse nettement supérieures à la moyenne vampirique. Polyglotte maîtrisant de nombreuses langues mortes. Prépare le thé ancien à la perfection. Stratège hors pair.
ϟ Nationalité : Anglaise pure souche.
ϟ Race : Vampire.
ϟ Credo : Aucune Voie du Diable ne se déroule sous mes pas et aucun carillon de l'Enfer ne résonne à mes oreilles.

ϟ Révèle-toi : PrésentationLiensRépertoire rpDC Lily L. Potter

ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
Localisation : Montpellier.
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mar 2 Juil - 19:15

Hello
Ton délai se termine bientôt et ta présentation a l'air terminée. On peut passer au validement ou t'as encore besoin d'un peu de temps ?





Comme les anges à l’œil fauve, Je reviendrai dans ton alcôve Et vers toi glisserai sans bruit Avec les ombres de la nuit ; Et je te donnerai, ma brune, Des baisers froids comme la lune Et des caresses de serpent Autour d’une fosse rampant. Quand viendra le matin livide, Tu trouveras ma place vide, Où jusqu’au soir il fera froid. Comme d’autres par la tendresse, Sur ta vie et sur ta jeunesse, Moi, je veux régner par l’effroi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mer 3 Juil - 7:33

Bonjour !  

Oui, on peut passer au validement. Je suis désolée, je voulais envoyer un mp pour signaler que ma fiche était terminée, et j'ai oublié >.<
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 64
ϟ Aeons : 80
ϟ Avatar : Karen Gillan.
ϟ Crédits : C'est écrit dessus.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 27 ans.
ϟ Idéologie politique : Ordre du Phénix.
ϟ Métier : Princesse d'Angleterre.
ϟ Capacités : Manie les mots à la perfection, a un excellent sens de l'a-propos, lit énormément et se rappelle de tout, bonne musicienne et bonne danseuse, a écrit trois livres de mille pages qu'elle n'a jamais publié.
ϟ Nationalité : Anglaise.
ϟ Race : Moldue.
ϟ Credo : Laisse moi mon stylo, y'a pas moyen que je m'arrête ; j'ai une envie d'écrire comme t'as une envie de cigarette.

ϟ Nous a rejoint le : 25/06/2013
Localisation : Languedoc-Roussillon.
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mer 3 Juil - 9:47

Parfait, je mets le lien de ta fiche dans le staff pour le validement



Dans les contes pour enfants, les princesses donnent un baiser aux crapauds et ceux-ci se transforment en princes charmants. Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 381
ϟ Aeons : 735
ϟ Avatar : Lana Parrilla
ϟ Crédits : bazzart

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 32
ϟ Idéologie politique : Les sorciers vaincront. Il n'y a pas de place dans ce monde pour les autres créatures indésirables, un point c'est tout. Je suis co-dirigeante de la Confrérie
ϟ Métier : Professeur
ϟ Capacités : Animagus
ϟ Nationalité : Anglaise/espagnole
ϟ Race : Sorcière
ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
« We are Magic. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mer 3 Juil - 15:37

Bienvenue :D


« Miroir, mon beau miroir...dis-moi que je suis la plus puissante.»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 201
ϟ Aeons : 231
ϟ Avatar : Ebba Zingmark
ϟ Crédits : Inconnu (avatar) Bérénice (signature) Tumblr (gif)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 19 ans
ϟ Idéologie politique : Elle ne comprends pas pourquoi les quatre races ne peuvent pas vivre en paix. Pourquoi tant de haine alors que le monde nous cause déjà bien asse de soucis ?
ϟ Année : Cinquième année à Serpentard, filière sport et combat, spécialité escrime.
ϟ Capacités : Maîtrise l'art du déguisement, peut cuisiner avec trois fois rien, très douée pour les économies.
ϟ Nationalité : Anglaise officiellement
ϟ Race : Moldue
ϟ Credo : Les amis sont notre famille.

ϟ Nous a rejoint le : 07/04/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mer 3 Juil - 19:57

Alors j'aime beaucoup ta fiche, ton personnage et tout *.* Par contre j'ai une petite question, où ton personnage vit ? Quand elle n'est pas à Poudlard. Car le château est fermé aux élèves pendant les vacances d'été, donc comment se débrouille-t-elle ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 64
ϟ Aeons : 80
ϟ Avatar : Karen Gillan.
ϟ Crédits : C'est écrit dessus.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 27 ans.
ϟ Idéologie politique : Ordre du Phénix.
ϟ Métier : Princesse d'Angleterre.
ϟ Capacités : Manie les mots à la perfection, a un excellent sens de l'a-propos, lit énormément et se rappelle de tout, bonne musicienne et bonne danseuse, a écrit trois livres de mille pages qu'elle n'a jamais publié.
ϟ Nationalité : Anglaise.
ϟ Race : Moldue.
ϟ Credo : Laisse moi mon stylo, y'a pas moyen que je m'arrête ; j'ai une envie d'écrire comme t'as une envie de cigarette.

ϟ Nous a rejoint le : 25/06/2013
Localisation : Languedoc-Roussillon.
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Mar 9 Juil - 17:07

Hey miss, on attend que ta réponse pour te valider là (:



Dans les contes pour enfants, les princesses donnent un baiser aux crapauds et ceux-ci se transforment en princes charmants. Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 238
ϟ Aeons : 278
ϟ Avatar : Susan Coffey.
ϟ Crédits : C'est écrit dessus.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 19.
ϟ Idéologie politique : Aucune. Lily aime autant les moldus que les créatures magiques, et ne deviendra violente que si on l'agresse.
ϟ Année : 5ème à Serpentard.
ϟ Capacités : Balance très bien les coups de poings.
ϟ Nationalité : Anglaise.
ϟ Race : Sorcière, animagus chien non déclaré.
ϟ Credo : On sous estime souvent les mots. On pense qu'ils sont anodins, mais c'est faux : Les mots sont des armes tranchantes. Une fois prononcés, ils restent suspendus, ils s'accrochent. Ils se collent sur une paroi invisible, pas très loin des étoiles, de telle façon que leur propriétaire ne peut plus les récupérer. Les mots sont des assassins. Les mots sont des magiciens.

ϟ Nous a rejoint le : 07/04/2013
Localisation : Montpellier.
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   Sam 13 Juil - 17:32

Bon bon bon, pas de réponses, du coup la présentation est archivée et le compte est supprimé. Vraiment dommage, mais bon. :/



Show me how to lie, you're getting better all the time, and turning all against the one, is an art that's hard to teach, another clever word, sets off an unsispecting herd, and as you get back into the line, a mob jumps to their feet, now dance, fucker, dance, aan he nerver had a chance, and no one even knew; it was really only you, and now you steal away, take him out oday, nice work you did, you're gonna go far kid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clara N. Haynes ◆ « I am not what happened to me, I am what I chose to become. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Anaïs Haynes (Serpy)
» Clara Deprez [Serdy]
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» Clara Wurtz
» Clara Wrigth [Serdy]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEARAEON :: 
Les souvenirs aident à reconstituer le passé
 :: Pensine. :: Présentations.
-
Sauter vers: