AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sit down and have a drink with me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ Ecrits : 54
ϟ Aeons : 68
ϟ Avatar : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Obsession

ϟ Age du personnage : 21 ans
ϟ Idéologie politique : Y'a des cons dans tous les coins, peu importe la race.
ϟ Année : Dernière
ϟ Métier : /
ϟ Capacités : Dure à la douleur et excellente observatrice.
ϟ Nationalité : Irlandaise.
ϟ Race : Moldue.
ϟ Credo : "Better be alone than in bad company."

ϟ Nous a rejoint le : 07/07/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sit down and have a drink with me   Dim 14 Juil - 13:11

20 septembre 2163

Ce soir-là, j’avais rendez-vous avec Alice Weasley, cette jolie petite blondinette avec qui j’étais partie en Australie, alors que nous nous connaissions à peine. Je dois bien avouer que cela avait été une expérience plutôt extraordinaire. Je ne m’étais pas autant amusée depuis bien longtemps. J’avais enfin trouvé quelqu’un qui partageait mon goût de l’aventure, toujours partante pour parcourir le monde à la recherche de nouvelles cultures, de nouveaux horizons. Le monde est vaste, pourquoi se cantonner au Royaume-Uni quand toute une planète n’attend que nous ?
L’Australie, hein ? Comme le sous-entendaient les stéréotypes, nous y avions croisé pas mal de kangourous. Ces sales bêtes ont beau être mignonnes, elles n’en restent pas moins dangereuses. Elles passent leur vie à se battre, et à exploser la tronche de tous les intrus qui pénètrent sur leur territoire, nous y compris. Enfin, se faire courser avait été vraiment drôle. Surtout inconsciente du danger comme je l’étais. Il y avait fait extraordinairement bon pour un hiver… A vrai dire, j’aurais même préféré qu’il fasse un peu plus frais, mais je ne regretterais pour rien au monde d’y avoir été. Me remémorer de tels bons souvenirs me décrocha un sourire apaisé. J’espérais bien que ce premier voyage en sa compagnie ne soit pas le dernier.

Je devais être à Pré-au-Lard dans un peu moins d’une heure, ce qui me laissait amplement le temps d’un peu mieux me préparer. Je pris rapidement ma douche, puis me séchait précautionneusement les cheveux, que je laissai retomber en cascade le long de mes épaules. Il avait l’air de faire un peu frisquet dehors mais, ne craignant pas le froid, je décidai tout de même de mettre une robe. C’était une magnifique robe rouge vin, ma couleur préférée. En y réfléchissant, je n’avais pas particulièrement de raison de me faire toute belle comme ça, mais j’en avais envie. J’allais voir l’une des rares personnes dans ce bas-monde que j’appréciais réellement, et ce simple fait méritait de se mettre sur son trente-et-un. Après avoir enfilé mes bottes montantes noires, j’attrapai mon sac, une légère veste en soie noire elle aussi, et me dirigeai vers la sortie du château. Alice était elle aussi scolarisée à Poudlard, pourtant je ne la croisai pas dans les couloirs. Tant pis, nous ferions la route chacune de notre côté.

A peine sortie du château, je m’emparai de mes amis de toujours : les écouteurs dans les oreilles et la clope au bec, j’avais tous les ingrédients en main pour me rendre jusqu’aux Trois Balais sans m’ennuyer. Je décidai donc de m’y rendre à pieds, n’étant pas particulièrement fan des transports en commun. De toute façon, ce n’était pas bien loin, et la marche ne m’avait jamais dérangée. Pas sous cette température, du moins. Il faisait à peine une vingtaine de degrés. La soirée idéale. Un quart d’heure plus tard, j’étais arrivée à destination. Je m’assis tranquillement à une table sur la terrasse, et attendit qu’un serveur vienne prendre ma commande. Comme à mon habitude, j’avais quelques minutes d’avance, et ma partenaire n’était pas encore là. Je parcouru donc rapidement la carte, même si je la connaissais déjà par cœur, puis pris une décision. Il était vingt heures moins dix, nous étions donc encore au beau milieu de l’Happy Hour. Parfait, un cocktail ferait l’affaire. Lorsque la serveuse fit son apparition et me demanda ce que je comptais prendre, mon choix était déjà fait depuis longtemps.

Katelyn – Je vais prendre un Sex on the Beach, s’il vous plait.
Serveuse – Comme d’habitude, donc.

Cette réplique me fit sourire. C’est vrai que je venais régulièrement ici, et que je commençais toujours par un Sex on the Beach. A force, j’étais connue, et je n’avais généralement même pas besoin de demander qu’on m’apportait déjà mon verre. La serveuse m’adressa un léger clin d’œil, que je m’empressai de lui rendre. En voilà une qui aurait un bon pourboire. C’était agréable de voir à quel point les gens étaient contents de travailler ici. La jeune femme déposa un cendrier sur la table. Mon cerveau ne perdit pas une seconde, et un déclic sortit d’on-ne-sait-où me fit sortir une deuxième cigarette de mon sac. Comme j’étais persuadée que ce ne serait pas la dernière, je déposai le paquet juste à côté du cendrier. La serveuse s’éloigna, et j’entendis des pas se faire de plus en plus sonores. Quelqu’un approchait. Ce devait être Alice.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 36
ϟ Aeons : 38
ϟ Nous a rejoint le : 13/07/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sit down and have a drink with me   Dim 14 Juil - 19:23


Assise à une des tables de la bibliothèque, je regardais par la fenêtre et assistais à un magnifique couché de soleil. Les rayons rosés se reflétaient sur ma chevelure blonde et je pouvais les sentir réchauffer ma peau. Vous vous demandez surement ce que je faisais ici à une heure aussi tardive. J'étais venue pour me détendre et profiter du silence de la bibliothèque. Il était impossible pour moi de trouver du repos dans la salle commune des Serpentard ou encore mon dortoir qui était envahi par mes voisines de chambre. Aujourd'hui, elles avaient été particulièrement bruyante. C'est d'ailleurs à ce moment précis, qu'une migraine c'était emparé de ma tête. Fort heureusement pour moi, j'avais su trouver un refuge ici. La vieille bibliothécaire me lançait des regards soupçonneux, mais je n'en avais que faire. Quand on me voyait, on ne pensait pas que j'étais le genre de fille à aller m'enfermer dans une bibliothèque, alors, que j'aurais pu m'amuser avec d'autre étudiant. En réalité, j'adorais cet endroit, ainsi, que l'odeur des vieux livres. Pendant quelques heures, je m'offrais ce petit plaisir. C'était mon secret.

Je fermais mon livre d'un geste délicat et le rangeais dans mon sac. Ce soir, j'avais rendez-vous avec une amie du nom de Katelyn. C'était une moldue et je l'avais rencontré à Poudlard. Elle partageait la même envie d'évasion que moi. C'est pourquoi, nous étions parties en voyage. La destination que l'on avait choisie était l'Australie. En quelque sorte, ce voyage nous avait permis de se rapprocher. C'était une jeune femme amusante et pleine de bon sens. J'avais adoré ses moments avec elle. Pour la première fois de ma vie, je m'étais sentie totalement libre et hors de contrôle. Mes parents ne pouvaient pas brider mes envies là-bas. Enfin, nous étions revenues au château, la tête pleine de souvenir. Cette semaine, je n'avais pas eu l'occasion de lui parler. C'est pourquoi, j'avais saisi l'occasion de la voir lorsqu'elle m'avait proposé une sortie au Trois Balais.

En parlant de cette sortie. J'allais arriver en retard, si je ne me dépêchais pas. Je me relevais et enfilais ma cape en vitesse. Il faisait assez frisquet dans les couloirs de Poudlard. Je ne voulais pas prendre le risque de tomber malade. Après avoir remis ma chaise en place, je sortais de la bibliothèque au grand soulagement de sa gardienne. Je descendais les escaliers qui ce soir-là avaient décidés d'être conciliant et de ne pas jouer. En arrivant à l'entrée des cachots, la température chutait d'au moins trois ou quatre degrés. Je resserrais ma cape autour de moi et filais en direction de la salle commune. Je ne fus pas surprise de voir l'agitation qui régnait à cette heure-ci. Elle provenait surtout des premières années. Je levais les yeux au ciel et montais dans mon dortoir. Dieu merci, il était vide. Je jetais un coup d'oeil à ma montre magique : j'avais encore le temps de prendre une douche. Une fois sortie de la douche, je choisissais une petite jupe noire et un haut en satin bleue nuit. Je laissais mes cheveux lâchés et enfilais une petite veste. J'étais enfin prête pour cette sortie entre fille. Je vérifiais une seconde fois l'heure et constatais que j'avais été trop confiante. J'allais être vraiment en retard. Je prenais mon sac et filais dehors.

Je n'avais pas le temps d'aller à Prés-au-lard à pied. Aussi, je décidais d'emprunter les calèches tirées par des créatures invisibles. En réalité, c'était des sombrals, mais pour les voir, il fallait avoir regardé la mort en face. Après quelques minutes, j'arrivais à destination. J'entrais dans les Trois Balais et fut assaillit par l'atmosphère ambiante. Il y avait beaucoup de monde pour un soir en semaine. Je commandais une bière au beurre au bar et en profitais pour faire du repérage. Enfin, j'apercevais Katelyn à une petite table. Comme toujours, elle avait choisi ses vêtements avec soin. Je payais ma boisson et me dirigeais vers elle. Un sourire malicieux au coin des lèvres. « Je ne me suis pas trop fait attendre. » Je m'asseyais sur la chaise en face d'elle. « Tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 54
ϟ Aeons : 68
ϟ Avatar : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Obsession

ϟ Age du personnage : 21 ans
ϟ Idéologie politique : Y'a des cons dans tous les coins, peu importe la race.
ϟ Année : Dernière
ϟ Métier : /
ϟ Capacités : Dure à la douleur et excellente observatrice.
ϟ Nationalité : Irlandaise.
ϟ Race : Moldue.
ϟ Credo : "Better be alone than in bad company."

ϟ Nous a rejoint le : 07/07/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sit down and have a drink with me   Lun 15 Juil - 20:29

Comme je m’en étais doutée, les pas qui se faisaient de plus en plus réguliers et sonores derrière moi n’étaient autres que ceux d’Alice. Cette dernière n’entama d’ailleurs pas la conversation d’une façon tout à fait prévisible, puisqu’elle se contenta de me demander si je ne l’avais pas attendue trop longtemps. Comme à son habitude, la jeune femme était en retard. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, ce léger contretemps était généralement bien vite rattraper par le reste de la soirée. Un léger sourire aux lèvres, je me tournai finalement vers mon interlocutrice, et la suivis du regard tandis qu’elle prenait place en face de moi. Contrairement à moi, qui privilégiais toujours les cocktails relativement alcoolisés, la blondinette avait choisi de commencer un peu plus soft, et déposa calmement sa Bierraubeurre sur la table. Une légère brise fit virevolter mes cheveux, que je replaçai machinalement derrière mon oreille avant de répondre.

Katelyn – Je vais très bien, et toi ? Quoi de neuf depuis la dernière fois ?

Il faut dire qu’on ne s’était pas vues depuis un petit moment déjà. On avait beau être toutes les deux scolarisées à Poudlard, nous n’étions pas dans la même maison et nous croisions donc rarement. Faut dire que, même si nous nous fichions toutes les deux éperdument des stéréotypes, les Serpentards et les Gryffondors n’étaient pas réputés pour particulièrement s’apprécier, et aucune de nous deux n’avait envie de s’attirer les foudres de ses camarades. C’était déjà bien assez oppressant de les entendre pester les uns contre les autres pour des raisons toutes plus stupides les unes que les autres. Assoiffée, je tendis mon verre dans la direction de la vert et argent, et attendis patiemment qu’elle trinque avant de prendre ma première gorgée. C’était on ne peut plus rafraichissant, parfait. Ma vis-à-vis ne semblait toutefois pas avoir aussi soif que moi, puisqu’elle redéposa son verre sur la table comme si de rien n’était, sans même en boire une lichette.

Katelyn – Tu viens de gagner sept ans de mauvais sexe !

Et oui, qui ne connait pas cette superstition idiote ? C’était plutôt amusant de voir les réactions de chacun face à cette simple réplique. Certains se prêtaient facilement au jeu, tandis que d’autres se braquaient et s’énervaient tout seuls dans leur coin. Je savais très bien que la petite Serpy faisait partie de la première catégorie, et j’avais hâte de connaître sa répartie face à ce genre de provocation. Après avoir tiré quelques lattes sur ma cigarette presque entièrement consumée, j’écrasai cette dernière dans le cendrier, et but une nouvelle gorgée de Sex on the Beach.

Katelyn
– Au fait, tu fumes, toi ?

J’avais passé plus d’une semaine avec elle à l’autre bout du monde, et je ne l’avais jamais vue fumer. Peut-être que les choses avaient changé depuis. Quoi qu’il en soit, je n’allais pas tarder à être fixée. Je lui fis discrètement signe qu’elle pouvait se servir si elle en voulait une, puis bus une nouvelle fois. Oui, je descendais mes verres d’alcool à une vitesse incroyable, et pas seulement lorsque j’avais soif. J’avais déjà presque terminé ma boisson, alors que ma camarade ne l’avait même pas entamée…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 36
ϟ Aeons : 38
ϟ Nous a rejoint le : 13/07/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sit down and have a drink with me   Sam 20 Juil - 12:31


J'étais arrivé avec quelques minutes de retard. Katelyn ne m'en tenait pas rigueur. Je m'asseyais en face d'elle tout en lui demandant si elle allait bien « Ça va. » Par la suite, elle me demandait ce qu'il y avait de nouveau dans ma vie. Pour tout dire, il n'y avait rien. Je menais une vie banale sans rebondissement. Autrement dit, je m'ennuyais ferme. Je me souvenais du voyage que j'avais fait avec Katelyn. Nous étions partis en Australie et avec elle, j'avais eu la chance de passer un séjour inoubliable. Lorsque l'on voyage, on ne sait pas ce qui nous attend le lendemain. Chaque jour est différent comparé au quotidien. En vivant à Poudlard, tout était minuté.

Depuis notre retour à Poudlard, nous n'avions pas eu l'occasion de nous revoir. Katelyn était une moldue, certes, mais elle faisait partie de la maison de Gryffondor. Il faut savoir, que depuis des générations, les verts et les rouges étaient en opposition. Souvent, on disait que les Serpentard cherchaient les Gryffondor. Pour moi, c'était différent. C'était bel et bien les rouges et or qui n'hésitaient pas à me critiquer quand l'occasion se présentait. Pour eux, j'étais une honte. Le nom Weasley était connu pour le rôle qu'avaient tenu mes ancêtres lors de la seconde guerre. Notamment, Ronald Weasley qui était le meilleur ami du célèbre Harry Potter. Tous les Weasley allaient chez les Gryffondor, mais il semblerait que mon frère et moi-même étions une exception. Enfin, je sortais de mes pensées et reportais mon attention sur mon amie. « Pas grand-chose. C'est le vide complet et toi ? »

Katelyn levait son verre et je m'empressais de trinquer avec elle. « A nos retrouvailles ! » Je souriais et reposais mon verre sur la table. Je n'avais pas vraiment soif. Pour tout dire, j'avais hâte d'entendre les nouvelles de Katelyn. Ce que j'aimais bien avec elle ? Me moquer des querelles et des potins de Poudlard. Ça nous faisait toujours rire de voir à quel point les gens pouvaient se formuler de tous ses quolibets. Ils prenaient les rumeurs au sérieux comme si leur vie en dépendait. Mon amie me disait que j'aurais sept ans de malheurs en sexe. Je savais qu'elle disait ça, car je n'avais pas bu après avoir trinqué avec elle. Je riais, amusé par sa remarque. « De ce côté-là, c'est le calme plat, alors, ça ne devrait pas me poser de problème ! » Non, en ce moment, je n'avais personne dans ma vie. Bien sûr, j'avais déjà sauté le pas, mais c'était pendant mes vacances d'étés. J'étais partie chez des amis sorciers et c'était là-bas que j'avais rencontré un homme. Je ne parlais pas des mecs de mon âge, non, je parlais d'un vrai mec. Le genre d'homme qui vous marquait à vie, mais qui n'était que de passage.

Je buvais une gorgée de ma bière au beurre. « Ça te va ? (a) » Par la suite, mon amie me demandait si je fumais tout en poussant le paquet vers moi. « Ça m'arrive, mais rarement. » En soirée, il m'arrivait de fumer, mais cela restait rare. Je préférais éviter à cause des problèmes de santé que pouvait provoquer la cigarette à long terme. Finalement, boire un peu m'avait donné envie de finir mon verre. Maintenant, je voulais quelque chose d'un peu plus fort.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 54
ϟ Aeons : 68
ϟ Avatar : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Obsession

ϟ Age du personnage : 21 ans
ϟ Idéologie politique : Y'a des cons dans tous les coins, peu importe la race.
ϟ Année : Dernière
ϟ Métier : /
ϟ Capacités : Dure à la douleur et excellente observatrice.
ϟ Nationalité : Irlandaise.
ϟ Race : Moldue.
ϟ Credo : "Better be alone than in bad company."

ϟ Nous a rejoint le : 07/07/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sit down and have a drink with me   Dim 21 Juil - 19:57

Visiblement, ma camarade n’avait pas une vie très mouvementée. J’aurais probablement beaucoup de mal à supporter une vie aussi banale, routinière. Personnellement, j’avais besoin de bouger, de m’occuper d’une façon ou d’une autre. Le néant, c’était beaucoup trop oppressant à mon goût. Faut dire qu’il n’était pas bien compliqué de mettre un peu d’ambiance dans une journée de cours : il y avait toujours des empotés à rabaisser et à provoquer jusqu’à ce qu’ils s’énervent. C’était plutôt facile, puisque peu de personnes savaient réellement se défendre malgré leur cursus, mais au moins ça me divertissait. Je souris légèrement en repensant aux pauvres petits étudiants à qui j’en avais fait voir de toutes les couleurs, sans distinction de race, de couleur de peau ou quoi que ce soit. Même si j’aimais beaucoup provoquer, je m’arrangeais toujours pour que cela n’ait rien à voir avec les préjugés omniprésents dans la société actuelle. Après non, j’étais non seulement moldue, mais aussi rousse, et à forte tendance lesbienne. De quoi se faire rejeter par une grande majorité de la population. Je m’étais toujours donné comme point d’honneur d’accepter tout le monde. Après, je n’apprécie pas tout le monde, loin de là, mais ça n’a aucun rapport avec ce genre de futilités. Tout est une question de mentalité. Après un petit instant de réflexion, je répondis finalement à l’intéressée.

Katelyn – Comme d’habitude, tu sais aussi bien qu’moi que j’attire les ennuis.

Ce qui était tout à fait vrai. Même en Australie, je n’avais pas pu m’empêcher de nous placer dans des situations impossibles à plusieurs reprises. J’avais allumé une jolie fliquette qui, après m’avoir éconduite plusieurs fois, avait été obligée de menacer de porter plainte pour se débarrasser de moi. J’avais aussi plongée toute habillée dans une fontaine, ce qui m’avait valu plusieurs avertissements. Enfin bref, j’ai toujours eu le nez fourré là où je ne devrais pas, on ne se refait pas ! Et c’est ce qui rendait la vie aussi intéressante et faisait qu’on ne s’ennuyait pas en ma présence.

Katelyn – Yep’, à nos retrouvailles !

Ces soirées avec la blondinette m’avaient franchement manquées. C’était l’une des rares personnes avec qui je m’entendais vraiment bien, et qui m’acceptait entièrement comme j’étais. Pas de complexe avec elle, je pouvais dire et faire tout ce qui me passait par la tête, elle n’hésiterait pas une seconde à rentrer dans mon délire et à prendre part à mon petit jeu, quel qu’il soit. Un grand sourire sincère aux lèvres, je m’empressai donc de boire un bon coup avant de redéposer mon verre. Comme je m’y attendais, la jeune femme qui me faisait face me rétorqua sur le même ton ironique que les sept ans de mauvais sexe lui importaient peu, puisqu’elle était pour le moment célibataire. Je m’étais toujours demandé comment une fille aussi jolie pouvait se retrouver seule… Elle devait être plus compliquée que ce que j’imaginais, et ce n’était pas une mauvaise chose, bien au contraire. Je lui lançai un regard malicieux, et lançai sur un ton de défi :

Katelyn
– On peut toujours y remédier, si le cœur t’en dit.

Je lui adressai ensuite un clin d’œil significatif. Alice connaissait aussi bien que moi mes tendances, et savait pertinemment ce que je pensais d’elle. Un flirt avec la jeune demoiselle ne m’aurait pas dérangée le moins du monde et, si je continuais à boire à cette vitesse, elle allait d’ailleurs avoir besoin de patience et de réflexes pour me retenir. Je terminai mon verre cul-sec, rapidement suivie par mon amie, qui me demanda si c’était mieux comme ça.

Katelyn – Parfait ! Bon allez, la prochaine tournée est pour moi ! Qu’est-ce qui te ferait plaisir ?

Et oui, j’avais moi aussi bien envie d’un deuxième verre. Comme je m’en doutais, Miss Weasley ne fumait pas régulièrement, et préféra ne pas fumer pour le moment. Tant pis, elle savait pertinemment qu’elle pouvait se servir si l’envie de nicotine lui effleurait l’esprit. Je tirai une nouvelle latte, tout en profitant de la terrasse et de la légère brise qui faisait virevolter mes cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sit down and have a drink with me   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sit down and have a drink with me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» Would you like a drink? [Pv: Yuna]
» Drink up with me now, forget all about the pressure of days.
» SANGDRAGON
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEARAEON :: 
Poudlard c'est un melting pot racial
 :: Pré au Lard. :: Bars et Cafés.
-
Sauter vers: