AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'aventure mène à des choses étranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ Ecrits : 201
ϟ Aeons : 231
ϟ Avatar : Ebba Zingmark
ϟ Crédits : Inconnu (avatar) Bérénice (signature) Tumblr (gif)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 19 ans
ϟ Idéologie politique : Elle ne comprends pas pourquoi les quatre races ne peuvent pas vivre en paix. Pourquoi tant de haine alors que le monde nous cause déjà bien asse de soucis ?
ϟ Année : Cinquième année à Serpentard, filière sport et combat, spécialité escrime.
ϟ Capacités : Maîtrise l'art du déguisement, peut cuisiner avec trois fois rien, très douée pour les économies.
ϟ Nationalité : Anglaise officiellement
ϟ Race : Moldue
ϟ Credo : Les amis sont notre famille.

ϟ Nous a rejoint le : 07/04/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'aventure mène à des choses étranges    Mar 16 Juil - 14:12

ϟ Trop de questions

Pauvre petite créature, elle erre seule dans le château. La désillusion fut fort rapide. A peine eut-elle mis les pieds que le conte de fée est devenu un cauchemar éveillé. Les belles dames se révèlent être des harpies, les beaux messieurs des mains baladeuses. Où est donc passé la courtoisie ? Les fringants destriers d'un blanc éclatant ? L'étiquette de la cour ? Où est donc passé tout cela ? La désillusion est rude. Elle a caché tout cela derrière un sourire, s'adaptant parfaitement à l'attitude de par ici. A Rome, faisons comme les romains. Elle abandonne un peu Lily. Préférant vagabondée ici et là, lui sortant toujours une excuse, refusant de participer à ses entraînements. De toute manière elle n'aime pas s'entraîner. Elle fait un peu d'escrime, pour le plaisir. Elle a eu la chance de s'entrainer avec quelques soldats lambdas. Un peu rustre sur les bords, mais une fois qu'ils ont appris à la connaître, ils lui ont appris quelques bottes secrètes, faisant d'elle presque une mascotte. Elle s'est mise à fuir la garde royale, ce n'est pas pour elle tout cela. Elle préfère son monde, celui de la simplicité et du rêve.

Cette nuit là la lune est haute, les étoiles illuminent le ciel. Pieds nues elle se balade dans le château. Son air rêveur et innocent ne l'exempte pas de contrôle. Les soldats qui l'ont si souvent aperçus écouter leur récit et partager leur dîner n'hésite pas à lui demander ce qu'elle fait dans les couloirs du château cette nuit. Pour tous elle a qu'une seule excuse, elle a perdu son amie et la cherche. Ce n'est pas si faux que cela. Lily est quelque part dans le château, mais Luna ne sait pas où exactement. Quelque part dans le château, répondant probablement au devoir, c'est déjà bien. C'est amusant de voir de quelle manière le nom de Potter vous ouvre des portes. Alors, elle en use et en abuse même. De ce nom qui lui ouvre des portes. Elle en profite pour se promener, chercher des lieux inconnus, découvrir de nouvelles choses, essayer de retrouver une part du rêve. Les hauteurs, elle les a déjà asse vu. Monter toujours plus haut, aller toujours plus loin. Alors, maintenant elle descend dans les abysses. Elle prend tous les escaliers qui descendent, ne savant pas trop où ils vont la mener.

Puis elle arrive là où le sordide flirte avec l'horreur. D'un coup d'oeil elle comprend que les gardes ont été endormis. Sa place ne devrait pas être ici. Pourtant elle avance, d'un pas décidée. Elle fauche à l'un des soldats une épée qui ne lui sert probablement jamais. Elle est plutôt lourde, mais elle sait qu'elle pourra la manier avec assurance. Elle serre d'un geste assurant son emprise dessus. Elle ne pourra pas danser de manière aussi aisée qu'avec la bonne vieille épée qu'on veut bien lui prêter à Poudlard, mais elle se débrouillera. Après tout, personne ne l'égale dès qu'il s'agit de croiser le fer. Cela sera bien suffisant pour faire face au danger qui l'attend. Des flambeaux éclairent faiblement les lieux. Des barreaux, des prisons, des mains salent qui s'accrochent à la vie, aux barreaux. Des commentaires grivois qui s'échappent des geoles, Luna n'y répond qu'avec un impertinent sourire. Ce ne sont pas eux qui l'intéressent, ce ne sont pas eux qui cachent le secret des gardes. Quelqu'un les a endormis dans un but précis et elle désire le savoir. Non pas qu'elle rêve de rejoindre la garde royale ou même la garde tout court du château, mais quand y a des soucis, elle aime être en leur centre.

Au fond d'elle, elle sent son adrénaline montée. Elle emprunte les chemins les plus tortueux, les plus obscurs qui soit. L'obscurité ne lui fait pas peur. Du bout des doigts elle touche le mur pour s'assurer qu'elle ne tourne pas en rond. Elle effleure le métal froid des barreaux. A tout moment une main pourrait lui saisir la sienne et faire elle ne sait trop quoi. Cette idée un peu folle, un peu dangeureuse, ne la fait que sourire. Elle voudrait que cela arrive. Qu'une main attrape la sienne. Qu'elle soit entraînée dans les bas fonds et peut-être que plus jamais elle n'en revienne. Vivre une aventure quitte à en perdre la vie. Cela est vraiment vivre. Sauf qu'il n'y a rien. Rien que le silence qui l'accompagne et l'obscurité bien trop profonde pour qu'elle puisse deviner quel mystère recèle ce cul-de-sac. Alors, dépitée elle retourne sur ses pas, d'un pied léger. Toujours usant du toucher pour trouver sa route. La lumière se fait de nouveau. Légèrement éblouie par le mince éclat des flammes, elle est obligée de mettre une main au-dessus de ses yeux pour voir une silhouette. Ce n'est pas un garde. Elle serre son épée, mais ne se met pas en garde pour autant.

« - Et bien. Je ne vous ais pas entendus arriver. Etes-vous le responsable de l'assoupissement des gardes ? »

Question direct. Ce n'est guère que cela qui l'intéresse. L'identité n'est que secondaire. Après tout si elle désire faire plus ample connaissance avec lui, elle aura tout son temps par la suite. Non, pour le moment elle veut savoir quel secret se cache derrière la drogue.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 87
ϟ Aeons : 103
ϟ Avatar : Jackson Rathbone
ϟ Crédits : Nashy Lein (avatar)

ϟ Age du personnage : 29 ans
ϟ Idéologie politique : Tuer les sorciers
ϟ Métier : Musicien/Chasseur de la ligue
ϟ Capacités : Oreille absolue/Maniement des armes à feu
ϟ Nationalité : Anglais
ϟ Race : Sorcier
ϟ Credo : La magie est un fléau que je dois éradiquer !

ϟ Révèle-toi : Ma présentationLiensRp's

ϟ Nous a rejoint le : 30/06/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'aventure mène à des choses étranges    Ven 19 Juil - 11:03

22 Septembre 2163


Une mission de la Ligue avait poussé John a quitté le confort du manoir Prewett pour se rendre à Mellow Blue Castle. Le musicien détestait cet endroit rempli de sorciers et d'hypocrites. Mais bon, être musicien à la cour lui procurait bon nombre d'avantages et aujourd'hui, il était là pour assassiner un homme. Un sorcier du nom d'Alan Smith, membre avéré de la Confrérie, avait découvert l'identité d'un des membres de la Ligue. Emfermé à Blue Castle suite à divers actes terroristes, la mission de John était de le faire disparaître sans éveiller les soupçons. La préparation et la discrétion étaient les maîtres mots dans cette mission.
Après avoir élaboré son plan, le chasseur rejoignit le château du roi d'Irlande où il fut accueilli pour un concert privé en l'honneur du mariage du prince Sanders et de Charlotte de Kent. Apparemment, la situation de la princesse n'était guère enviable aujourd'hui. Cependant, John s'en fichait éperdument mais lui adressa quand même un signe de la tête pour la saluer discrètement.

Après ce petit spectacle, le moment était venu pour lui de se mettre à l'ouvrage. Il se déguisa tout d'abord en domestique. Son objectif était simple, se rendre à la prison où était enfermé Smith, drogué les gardes en leur apportant à manger puis se glisser dans la cellule du prisonnier. John se dirigea ensuite vers la cuisine pour récupérer le chariot où était disposé le repas des gardes et des détenus. En entrant dans la pièce, il salua les cuisiniers et sympathisa avec un autre des domestiques afin de ne pas éveiller les soupçons. Discrètement, il vida le contenu d'une des fioles qu'il transportait dans les assiettes destinées aux gardes et jeta la fiole dans une des poubelles de la cuisine. Souriant, il emporta le chariot et se dirigea dans les geôles.  
Une fois arrivé, les surveillants se jetèrent sur la nourriture visiblement affamés. Ce moment devait surement être le plus réjouissant et le plus intéressant de la journée. Les prisons étaient pratiquement vides et les prisonniers étaient pour la plupart peu dangereux. Au bout de quelques minutes, les gardes s'effondrèrent le nez dans leur assiette.
Maintenant, il fallait tuer la cible mais cela devait ressembler à un suicide. L'empoisonnement était donc impossible. Néanmoins, par souci des apparences, il fit le tour des cellules et distribua leur repas aux détenus. Mieux vaut éviter que ces bougres meurent de faim même si la plupart d'entre eux étaient des sorciers... Le but était de préserver les apparences. Il laissa donc le chariot à l'endroit prévu à cet effet et poursuivit son plan.

Ayant subtilisé la clé à l'un des gardes, il déverrouilla la cellule d'Alan Smith et y pénétra sans un bruit. Ce dernier leva alors un oeil interrogateur vers celui qui avait ouvert sa cellule. Cet homme était-il là pour le libérer ou bien pour le tuer ? Malheureusement, sa méfiance l'emporta sur ses espoirs et le sorcier bondit sur John avec un poignard improvisé à la main. Le chasseur para aisément la lame, désarma son adversaire et le fit tomber à terre. Tout en ramassant le poignard rudimentaire, son regard croisa celui de sa cible qui comprit que sa dernière heure était venue. Sans lui laisser le temps de réagir, il lui trancha la carotide de façon peu précise et plaça l'arme dans sa main pour faire croire au suicide. Heureusement que l'uniforme de domestique qu'il avait pris avait des gants, évitant ainsi de laisser des empreintes.
A ce moment, il entendit des bruits de pas à l'intérieur de la prison. Quelqu'un était entré...
Silencieusement, John quitta la cellule et la laissa entrouverte puis sans se faire remarquer, il se glissa dans un coin sombre et se changea. Inutile d'éveiller les soupçons, être soi-même est parfois la meilleure des couvertures. Il déchira son costume et le mit à brûler dans la cheminée de l'entrée. Ce dernier avait été traité pour ne laisser aucune trace lors de la combustion. Pour que son plan soit parfait, il fallait faire croire que tout ceci avait été organisé pour une évasion qui avait mal tournée. Pendant qu'il avait fait la distribution des repas, il avait forcé la serrure d'un vulgaire voleur moldu. Ce dernier n'avait pas vu le visage de John mais en avait profité pour prendre la fuite dès que l'occasion s'était présentée.

Silencieusement, le musicien était retourné vers la porte et se donna un violent coup de tête contre la porte. Sous la douleur, John cria ce qui eut pour effet de ramener la personne qui se baladait dans la prison. C'était une adolescente rousse qui portait une épée à la ceinture. Visiblement trop jeune pour être un membre de la garde royale, elle semblait néanmoins capable de se défendre en cas de problème.
D'un ton direct, elle lui demanda s'il était responsable de l'endormissement des gardes. Son front saignait suite au coup qu'il s'était infligé sur la porte et pour cette raison, il garda sa main gauche sur la blessure tout en grimaçant.


J'ai vraiment l'air d'y être pour quelque chose ?

Tout en parlant, il s'était approché d'une des tables pour s'y asseoir et attrapa une des serviettes qui s'y trouvaient pour nettoyer le sang qui coulait de son visage.
Bon acteur, il essaya de réveiller les gardes sans succès.


Vous avez une idée de ce qui a pu leur arriver ? Vous êtes membre de la garde vous aussi ?

Tout en grimaçant, il tentait d'éponger la plaie qui saignait toujours abondamment. S'ouvrir l'arcade sourcilière, c'était pas une bonne idée... Mais le plus important, c'était de savoir qui était cette fille et savoir ce qu'elle faisait là. Puis, jouer le rôle de la victime lui permettrait d'obtenir des informations et de détourner l'attention sur ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'aventure mène à des choses étranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Mission de rang C] Des choses étranges {Solo}
» RP de groupe : Excursion pour lycéens (Il pourrait s'y passer des choses étranges...)
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEARAEON :: 
En Irlande c'est trop steampunk
 :: Mellow Blue Castle. :: Prison.
-
Sauter vers: