AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Demande de don

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ Ecrits : 341
ϟ Aeons : 522
ϟ Avatar : Inconnu
ϟ Crédits : Bérénice

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« I'm your God. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Demande de don    Dim 24 Mar - 22:31

Demande de don

Pour faire une demande de don c'est tout simple, il suffit que vous remplisisez le formulaire qui va suivre et le poster entièrement rempli à la suite de ce message. Vous trouverez la liste des dons (et de ceux qui possède un don) et leur description dans le message suivant. Vous aurez une réponse dans les trois jours qui suivent grand maximum. N'oubliez pas que le don que vous désirez doit être utile à votre personnage. Il ne faut pas qu'il ne soit pas décoratif. Le principe d'un don c'est qu'il soit utile en rp ! Ce qui jouera sur l'obtention du don est plus sont utilité que l'exemple rp où vous l'utiliserez.
Code:

<fieldset  class="dsk3"><legend class="fpseudo">Nom du don voulu ϟ</legend>

[b]→ Présentation du personnage[/b] 

[b]→ Pourquoi le don est-il utile ?[/b]

[b]→ Rp où vous utilisez votre don.[/b]</fieldset >

Revenir en haut Aller en bas
http://fearaeon.forums-rpg.com

avatar
ϟ Ecrits : 635
ϟ Aeons : 466
ϟ Avatar : Emma Stone
ϟ Crédits : Bavboule. (avatar) tumblr (gif profil & signature) Bérénice (code sign)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 25 ans
ϟ Idéologie politique : S'il y a bien une chose qu'elle avait comprit, c'est qu'elle ne doit jamais dire le fond de sa pensée à la cour. Elle voudrait être pacifiste, ouverte d'esprit. Cependant elle sait que les meurtres et la force sont parfois des mesures nécessaires. Depuis qu'elle est amnésique, elle est une moldue qui n'aime pas les sorciers.
ϟ Métier : Elle était membre de la garde royale irlandaise, mais depuis qu'elle a tout oublié, elle travaille comme détective privée moldue.
ϟ Capacités : Métémorphomage, tireuse d'élite (arme à feu), faire des bulles géantes, retenir sa respiration jusqu'à ce qu'on lui dise oui, pratique les arts martiaux, fait très bien les cookies
ϟ Nationalité : Française, cherche à se faire naturaliser
ϟ Race : Sorcière de sang-mêlée (née moldue officiellement), pense être une moldue actuellement
ϟ Credo : Vit chaque jour comme s'il était le dernier

ϟ Révèle-toi : Double compte de : Luna R. Parkers. Compte principale, envoyez moi surtout les m.p. sur ce compte ♥️

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Dim 24 Mar - 23:01

Métamorphomage ϟ

→ Présentation du personnage Ruby est une membre de la garde royal depuis deux petites années. Elle va se marier avec l'un des capitaines : Brandon Potter. Personne n'est au courant de leur relation. Son passé est asse compliqué, sa mère était une américaine qui a eut une relation avec un membre de la noblesse Irlandaise. Sa mère a vécut avec sa petite fille pendant les premières années de sa vie, mais lui a jeté un oubliette qui lui aurait tout fait oublié de son passé, jusqu'à son don en fait. Elle ne se souvient plus qu'elle était une métamorphomage , même si elle avait des facilités pour la métamorphose. Elle a vécut dans une famille française, persuadée d'être une née moldue française, abandonnée par ses parents, car ils ne pouvaient supporter qu'elle soit une sorcière.

→ Pourquoi le don est-il utile ? Tout le personnage repose donc sur ce don. Sa première amnésie qui va être une sorte de malédiction/sort va lui faire oublier qui elle est : une sorcière sang-mêlée et métamorphomage. Elle va être persuadée d'être une née moldue rejeter ses parents. Jusqu'à ce que ses parents "adoptifs" lui révèlent la vérité et donc elle aura connaissance d'une partie de son passé, mais son don aura toujours une sorte de blocage.

La second amnésie va lui faire oublier partiellement la première et donc, le don va faire sa réapparition après plusieurs années. Il faut imaginer qu'on lui a jeté un sort qui lui a fait oublier de marcher et que le second sort a fait oublier le premier sort. Donc actuellement elle pense être une moldue. Aucune maîtrise de la magie, etc. sauf que le don a fait sa réapparition et elle ne le maîtrise absolument pas. D'autant plus que ce n'est pas normal, vu qu'elle pense être une moldue. Donc à travers ce don, elle doit retrouver la mémoire.

Par la suite ce don lui sera utile en tant que membre de la garde royal. Elle pourra se transformer à tout va pour espionner, etc. De plus, vu que c'est un don qui se transmet de famille et que sa mère n'est pas une métamorphomage (elle rencontrera son véritable père peu avant d'être dans la garde royal, après que ses parents adoptifs lui aient révélé une partie de la vérité sur son passé), cela ne peut être donc que sa mère. Le don lui permettra donc de faire plus de recherche sur son passé. Enfin, elle sera quelqu'un qui sait plutôt bien cacher ses sentiments, mais vu qu'elle ne maîtrise pas son don, ce dernier aura tendance à lui causer des soucis et révéler ses états d'esprits.

→ Rp où vous utilisez votre don.


Blanc. Ils étaient d’un blanc laiteux. D’un brun sombre, comme celui des bois des forêts, ils sont devenus blancs. Tu tires sur ta peau pale, toujours aussi élastique, pas de ride, pas d’autres signes de vieillesses apparentes. Blanc. Il n’y a que des cheveux qui sont devenus blancs. Tout le reste semble être normal. Mary s’énerve derrière la porte. Bon Dieu Ruby ! Qu’est-ce que tu fous dans la salle de bain depuis deux heures ? Cela ne fait pas deux heures, mais quand Mary se met à jurer, y a intérêt à se tirer dare dare. Jurer c’est le mal, cela vous envoie en enfer, sauf si vous êtes Mary, elle est la seule qui a le droit de jurer selon elle. C’est Mary, que voulez-vous. Tu allumes la douche, met ta tête dessous, enroule tes cheveux dans une serviette et ouvre la porte. Elle s’apprêtait à frapper une nouvelle fois à la porte. Tu évites de justesse sa main qui s’envole vers le vide. Elle écarquille les yeux étonnés face à la serviette sur tes cheveux. Tu soulèves les épaules, comme si ce n’était rien.
    « Mes cheveux étaient sales, fallait bien que je me les lave. » Tu vois un sourire narquois se dessiner sur les lèvres de ta très chère colocataire.
    « Deux heures pour ça ? Heureusement que tu es en retard. »

Tu soupires, la bouscule, elle te tire la langue derrière le dos. Pas besoin de te retourner pour le savoir, elle passe son temps à le faire. Tu lui réponds avec un doigt d’honneur. Etre en retard est un doux euphémisme, elle aurait aimé être en retard. Elle a carrément raté le rendez-vous avec le client. De toute manière elle ne peut pas aller où que ce soit avec ses cheveux. Qu’est-ce qui se passe ? Hein ? Bon. Tu t’assois en tailleur sur ton lit et ferme les yeux. Fait comme ta mère te l’avait si bien apprit à l’époque.
    « Je suis Ruby Baudelaire, née à Paris il y a vingt-cinq ans, j’ai vécut toute ma vie à Carcassonne. Il y a deux mois, j’ai déménagé à Londres comme détective privé. Entre ces deux dates, je ne me souviens de plus de rien. Okay. J’arrête cela ne me rassure pas. »

Mensonge. Comme ta mère te l’avait si bien apprit à l’époque, ce n’est qu’un mensonge. Tu ne te souviens plus de rien du tout. Pourtant tu crois avoir des souvenirs, ici et là, des bribes auxquelles tu t’accroches misérablement. Même si les seuls choses dont tu te souviens vraiment ce sont tes papiers d’identités que tu avais par chance sur toi. Dans tout les cas, le fait que tes cheveux changent de couleur, c’est vraiment la merde. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Parfois tu te surprends à rêver d’être différente : moins grosse, les seins plus gros, les cheveux plus longs et cela arrive. Cela te fait flipper. Faut bien l’avouer. Tu es quelqu’un de NORMAL ! Pas une de ces créatures maléfiques que sont les sorciers. Alors pourquoi ? Est-ce que tu es victime d’une malédiction. D’un geste tremblant tu retire la serviette. Brun. Ils sont bruns. Tu attrapes une mèche que tu mets sous ton nez, tu louches. Tu en prends une autre. Tu te regardes dans le miroir. Sous toutes les coutures. Bruns. C’est foutu cheveux sont bruns. Comme avant. Tu ne sais pas si tu dois t’en réjouir ou flipper encore plus. Les cheveux qui changent de couleur comme ça, ce n’est pas normal. Pas normal du tout. Tu le sais très bien. Sauf qu’il y a un truc. Comme si c’était lié à quelque chose. A des souvenirs qui remontent. Des souvenirs qui ne viennent pas de France, mais des Etats Unis. Tu ne sais pas pourquoi tu te souviens des Etats Unis, tu n’as jamais foutu tes pieds dans ce pays d’obèses et de fous de la gâchette. Pourtant tu t’en souviens. Tout est lié. Les cheveux qui changent de couleur, ton corps qui se modifie de manière anormale, les souvenirs. Tu ne comprends plus rien. Tu es perdue. Il est temps pour toi de partir à la recherche de ce passé.

Tu te laisses tomber sur ton lit. Se souvenir. Tu as l’impression qu’en fait tu te souviens. De quelque chose que tu as oublié. Oui, tu as oublié ceci. Cette chose qu’il y a en toi. Ce… don ? Cette capacité ? Tu ne sais pas comment la nommer, tout ce que tu sais c’est que cela n’est pas normal. Sauf que cela était depuis toujours en toi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 341
ϟ Aeons : 522
ϟ Avatar : Inconnu
ϟ Crédits : Bérénice

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« I'm your God. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Lun 25 Mar - 20:50

Demande validée.
Revenir en haut Aller en bas
http://fearaeon.forums-rpg.com

avatar
ϟ Ecrits : 280
ϟ Aeons : 170
ϟ Avatar : David Tennant
ϟ Crédits : RANG

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 34 ans
ϟ Idéologie politique : Totalement pacifiste, anti-extrèmistes, il se battrait autant pour les sorciers, les moldus et les créatures magiques car pour lui tout le monde est sur le même monde : tous doivent apprendre à vivre ensemble
ϟ Métier : Conseiller du roi d'Irlande - Médicomage de la cour - Ecrivain
ϟ Capacités : Empathie - peut soigner n'importe qui et n'importe quoi - a une mémoire impressionnante - peut courir des heures sans se fatiguer
ϟ Nationalité : I'm Irish and proud to be !
ϟ Race : sorcier - sang mêlé - sang royal - bâtard
ϟ Credo : Ne perds pas ton temps à répéter que le monde te doit quelque chose. Le monde ne te doit rien. Il était là avant toi. Alors demande toi qui tu veux être et fait ce qu'il faut pour.

ϟ Nous a rejoint le : 17/03/2013
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Jeu 28 Mar - 22:35

Empathieϟ

→ Présentation du personnage Sanders est le modèle même de la bonté. Il ferait tout pour que le monde retrouve la paix et pour aider son prochain. Né bâtard, il n'a jamais vraiment souffert de cette différence car il la portait fièrement : il ne laissait pas le jugement des autres l'atteindre, en apparence... Sanders c'est un être sensible qui a décidé que soigner le monde était sa mission, son rôle. Ainsi il est devenu médicomage en ayant passé de nombreuses années à étudier la médecine moldue et sorcière. Son diplôme en poche il a voyagé un peu et puis est devenu médicomage personnel de son demi-frère le roi d'Irlande. Il est également écrivain et conseiller de son frère, bien qu'il lui serve plus de conscience et de souffre douleur qu'autre chose : c'est lui qui le rappel à l'ordre, qui lui remet les idées en place et qui subit toute ses colères, toutes ses cuites et ses déprimes...

→ Pourquoi le don est-il utile ? Sanders va utiliser son don à plusieurs niveaux. D'abord en tant que médicomage pour mieux comprendre ses patients. Ensuite en tant que courtisans pour s'assurer que l'entourage du roi ne tente pas de lui nuire. En tant qu'écrivain cela l'aide à décrire le monde et à mieux le comprendre. Personnellement il n'aime pas toujours l'utiliser car cela le fait souffrir et lui cause en plus d'atroces migraines quand il est trop fort, mais il apprécie la diversité des sentiments et ressentiments : c'est tout un monde. Pour le moment il peut ressentir les émotions de tout un chacun et envoyer les siennes vers les autres. Il commence à découvrir comment manipuler plus profondément les sentiments.

→ Rp où vous utilisez votre don.Les cubes volent doucement autour de moi. Ils n'ont aucunes couleurs, ils sont fades, sans intérêt. Ce sont de vieux cubes de bois abîmés qui n'offrent pas de sourire et aucun réconfort. Ils devraient être des jouets amusants. Il n'en n'est rien. Alors ils volent lentement, parcourant un cercle invisible parfaitement dessiné autour de mon corps en dix secondes exactement. Pas une de plus, pas une de moins. Ils volent pour me distraire. Ils volent pour que j'oublie. Les genoux enfermés dans les bras, mes mains crispées agrippant mes épaules, le menton négligemment posé sur mes coudes, je les regarde se suivre les uns après les autres. Mener cette tâche à bien me permet de ne pas exploser, de ne pas pleurer, de ne par hurler. Ce n'est pas facile. Il faut que je me concentre pour que les cubes ne retombent pas sur le sol, pour que je puisse continuer de compter régulièrement les dix secondes pour chaque cube. Soudainement ils tombent dans un bruit mat les uns après les autres. Rien à faire, je ne parviens pas à oublier. J'enfouis mon visage dans mes bras. Mes épaules commencent à tressaillir. J'éclate en sanglot. Je me souviens.

Il y a tout juste une semaine, j'ai eu sept ans. Sept ans, l'âge de raison. Mon corps tremble tout entier à l'évocation de ce jour. Les larmes s'écrase contre ma peau et je les laisse couler jusqu'au sol. Il me semble que je suis inconsolable. C'est le cas depuis que la douleur est là, ancrée dans mon ventre. Elle ne cesse de grandir et de me tirailler. Ce jour là, mon oncle Nikolaï a déclaré qu'il était temps pour moi de me montrer digne de mon sang. Traîner hors du lit à l'aube, aussitôt habillé, nous sommes partis. Mon ventre criait famine mais je le faisais taire. Nikolaï n'avait jamais montré qu'il pouvait être patient ou bien tolérant et les jérémiades d'un enfant de sept ans l'importunaient plus qu'autre chose. Aussi je m'était résolu à garder un silence complet, préférant une faim dévorante à un passage à tabac en bonne et due forme. Je serrais les dents et lui emboîtais le pas. Nous transplanâmes. L'effet du sort sur mon petit corps d'enfant me laissa sans souffle, les poings refermés, les jointures blanches sous la douleur. Pas un bruit cependant ne sortit de mes lèvres. Sevastian nous attendait à une centaine de mètres d'une maison perdue au milieu de nulle part, un drôle de sourire sur les lèvres. Nikolaï hocha la tête en le voyant puis me poussa en avant.

" Sept ans. Quel âge avait père quand il nous montra la mort ?" demanda Sevastian.
" Sept ans" répondit son frère.

Je m'étais mis à trembler légèrement. Il ne faisait pas particulièrement froid, aussi je ne pouvais me réfugier derrière un frissonnement passager. Sevastian le remarqua. Je vis son visage s'assombrir immédiatement. Il me décocha une claque monumentale qui résonna dans la campagne. Je ravalais mes sanglots et laissais ma joue rougir de l'affront. Mes oncles se dirigèrent vers la maison d'où on pouvait voir par une fenêtre que les propriétaires mangeaient tranquillement. J'apercevais deux jeunes enfants avaler à moitié endormis leur céréales. Nikolaï défonça la baie vitrée du salon d'un coup de pied phénoménal. Sevastian me força à entrer et alors l'enfer se déchaîna. D'abord vint le petit garçon. Les cheveux bruns, maigre comme un clou, mon âge à peu prêt, suivi de prêt de sa petite soeur aux cheveux plus foncés, déboula dans la pièce pour voir d'où venait le vacarme. Un éclair vert envahis la pièce et leur deux corps retombèrent mollement sur le sol. Aucune vie ne les animait plus. Le hurlement qui se bloqua dans ma gorge résonna dans toute la pièce, exprimé par les parents qui entraient à leur tour. La femme pleurait à chaudes larmes en tenant son ventre rond comme un ballon. L'homme, le visage déformé par la haine, se jeta sur Nikolaï qui lui infligea le doloris. Je voulu détourner le regard mais Sevastian me força à regarder. Non content de le faire souffrir, je le vis sortir un couteau. Les yeux de la femme s'agrandirent et elle se rua follement pour sauver son mari. Un coup de pied l'accueillit sur son ventre.

Ce fut un déferlement de souffrances. Mes mains vinrent se plaquer contre ma tête, ma bouche s'ouvrit pour laisser passer un long hurlement et mes jambes cédèrent sous mon poids. Il me semblait que mon corps explosait. Une douleur sans nom avait prit place dans mes entrailles, les tordant sans pitié. Les vagues de douleurs atteignaient mon crâne, menaçant de le faire imploser. Et je hurlais toujours, couvrant les cris de la femme qui tenait son ventre, terrifiée, du sang coulant abondamment entre ses jambes. Sa terreur se répandait en moi, comme sa douleur. C'était comme si ce corps n'était plus à moi, mais à elle, comme si la douleur avait jaillit de son être pour prendre le mien, faute de pouvoir s'exprimer sur une seule personne. Mes oncles se mirent à hurler mais je n'entendais rien, je ne voyais plus rien que du sang et des larmes. Il y eut à nouveau un éclair de lumière verte et le maris s'effondra. La vie de l'enfant à naître s'estompait doucement. Je sentais ses émotions confuses s'en aller les unes après les autres. Et puis ce fut le silence.

" Crétin !"

On me prit par le col et je me relevais. Le regard vide, je suivis mécaniquement mes oncles. Le fantôme de la douleur siégeait en moi. Mais plus qu'une souffrance, c'était le silence qui heurtait mon coeur. Le silence total de cette femme qui m'avait offert ses sentiments, qui me les avait imposé. Il me semblait maintenant être au bord d'un vide froid. Le vide de la mort. Et peu à peu vinrent les émotions du monde. Une colère sourde et froide ainsi qu'un mépris évident siégeait dans le coeur de Sevastian et Nikolaï. Ces ressentiments me prirent la gorge et quelques larmes coulèrent silencieusement le long de mes joues. Sevastian me secoua violemment par les épaules.

" Bordel c'est pas vrai ! Tu vas la fermer ! Ils n'étaient rien tu m'entends ? Rien ! Des moldus ! Des putains de moldus !"

La gifle cueilli mes larmes et les enleva. Nikolaï rigola et j'esquissais un sourire malsain. Ce n'était pas ma joie, c'était la sienne. Alors Sevastian sembla satisfait. Il eut un regard approbateur quand je rigolais comme son frère. A mes oreilles ce rire sonnait froidement, mais c'était bien le mien. Cependant il n'exprimait rien de personnel. Je riais avec dégoût.

Mon corps se calme doucement. Je me laisse tomber sur le sol, les bras en croix. Ma respiration s'apaise doucement. Les larmes s'évaporent. Je n'ai toujours pas compris. Je ne comprendrais jamais pourquoi tant de violence existe. Ca fait mal. Ca fait tellement mal. Jamais je ne pourrais leur dire combien ça m'a fait mal, ils ne méritent même pas de savoir. Jamais je ne le dirais. Et doucement, les yeux fixés sur le plafond, je murmure :

" Ils n'étaient pas rien. Ils étaient la vie...'


Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 341
ϟ Aeons : 522
ϟ Avatar : Inconnu
ϟ Crédits : Bérénice

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« I'm your God. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Ven 29 Mar - 19:50

Demande validée


Compte fondateur du forum !
Merci de ne pas lui envoyer de MP et de contacter plutôt les admins ! :super:

Revenir en haut Aller en bas
http://fearaeon.forums-rpg.com

avatar
ϟ Ecrits : 381
ϟ Aeons : 735
ϟ Avatar : Lana Parrilla
ϟ Crédits : bazzart

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 32
ϟ Idéologie politique : Les sorciers vaincront. Il n'y a pas de place dans ce monde pour les autres créatures indésirables, un point c'est tout. Je suis co-dirigeante de la Confrérie
ϟ Métier : Professeur
ϟ Capacités : Animagus
ϟ Nationalité : Anglaise/espagnole
ϟ Race : Sorcière
ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
« We are Magic. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Lun 1 Avr - 23:58

Animagus ϟ

→ Présentation du personnage
Évely est professeur de défense contre les forces du mal à Poudlard, elle a toujours été une élève brillante à l'école, donc ce poste lui a été facilement laissé. Elle a commencé à enseigner à l'âge de 25 ans, et depuis deux ans maintenant elle est devenue la directrice de Serpentard, son ancienne maison. Évely est également co-dirigeante de la Confrérie, mais elle est plus active dans la manipulation, la stratégie et l'élaboration des plans, qu'impliquée dans les duels ou les combats. Elle n'en reste pas moins une excellente sorcière, bien entendu. Froide, cruelle, et sans pitié. Du moins, jusqu'à un certain point. Elle a un petit garçon de neuf ans, Aidan, à qui elle tient comme à la prunelle de ses yeux et malheur à ceux qui essayeront de lui faire du mal.

→ Pourquoi le don est-il utile ?
Étant donné qu'Évely est très impliquée dans les agissements de la Confrérie, et que son rôle consiste d'avantage à élaborer les stratégies, elle avait besoin d'une petite astuce qui lui permettrait d'espionner ses ennemis sans être vue, de façon à pouvoir mieux les surprendre. C'est pour ça qu'elle a travaillé durement pour désormais se transformer en petite souris grise, difficilement repérable. Elle ne peut pas se transformer à volonté évidemment, pour se faire Évely a besoin de toutes ses forces. Si elle est affaiblie d'une quelconque manière que ce soit, elle ne pourra pas se transformer. Ce don se révèle aussi très utile en cas de danger, où elle peut fuir très facilement.

→ Rp où vous utilisez votre don.
Je crois que le plus utile serait de commencer par le commencement ? Déjà toute jeunette lorsque j'étais étudiante à Serpentard, je pensais déjà que le don d'animorphose pourrait m'être très utile. Pourtant, à l'époque, j'étais loin d'être la femme que je suis aujourd'hui. Certes j'étais déjà un peu langue de vipère, mais j'étais surtout bien seule. Je pensais que ne faire qu'un avec un animal pourrait m'aider à me sentir moins isolée. D'autant plus que j'écopais rarement de retenue, les seules fois étaient lorsque je m'aventurais trop dans ce qu'il ne me regardait pas. Et tout cela ne serait jamais arrivé si j'avais pu aller fourrer mon nez dans les affaires des autres sans me faire prendre. J'ai toujours été douée pour ça, mais il y a eu quelques fois où j'ai échoué. Oui, ce qu'il me manquait, c'est un véritable don pour disparaître. Mais comme chacun le sait, pouvoir disparaître complètement relevait d'une compétence que je n'étais pas encore en mesure d'acquérir. En dernière année, j'appris à faire apparaître un patronus. Du bout de ma baguette sortit une petite souris de fumée blanche. À ma connaissance, l'animal représenté dans un patronus, reflétait la personnalité de celui ou celle qui l'invoque. Et en effet, après une réflexion plus poussée, la souris me correspondait bien. J'ai toujours été discrète, fouineuse et...mignonne ?
De plus, j'ai toujours apprécié ces bêtes.

« Tu sais, certains sorciers ont la capacité de se changer en animal quand ils le veulent. Ça doit être cool, non ? »
Fis-je à mon fiancé de l'époque, Aodhan. J'ai 18 ans aujourd'hui. Notre romance vient de commencer. Mais mon homme n'a pas l'air d'apprécier d'imaginer sa future femme se transformer en une bêbête à poils. Alors nous n'en avions plus parler. Et malgré tout, j'avais pris l'initiative de travailler dur pour réussir à avoir ce que je voulais. Aodhan n'avait pas besoin d'être au courant de ça. J'avais lu des tas de livres là-dessus, et je m'entraînais dans le plus grand des secrets. Même mon père n'était pas au courant. J'appris tout ce qu'il y avait à savoir sur une transformation en animal. Malheureusement, je m'entraînais de longs jours durant, sans résultat.
Suite au décès de ma mère, je me suis alors jurée de trouver les responsables par tous les moyens. Et c'est finalement arrivé. Mon père était devenu aigri depuis la perte de sa femme, et bien plus dur avec moi. Je me souviens que je m'étais cachée pour échapper à Edward Black, en rogne après moi après avoir découvert un...préservatif usagé dans mes draps x). N'approuvant pas le moins du monde ma relation avec un cracmol, il voulut me punir. À cause de lui je connaissais bien les effets du Doloris, et je ne voulais plus jamais en refaire les frais. Effrayée, je fuyais pour lui échapper, voulant trouver un endroit pour me tapir et être à l'abris. La peur se manifesta par une boule au ventre, tandis que le paternel hurlait « Évely ! Montre-toi espèce de sale petite pute ! » à en glacer le sang. Il employait rarement des mots aussi durs, cela signifiait que j'allais vraiment m'en prendre plein la gueule. Blottie contre un placard, mon cœur battait fort en entendant les pas de Black se rapprocher de plus en plus. C'est alors que j'y songeai, tenant fort ma baguette magique dans ma main. Je ne veux pas souffrir. Si seulement je pouvais enfin y arriver...à devenir aussi petite qu'une souris pour échapper à la furie de mon père...
Et il arriva, finalement. Je le voyais, devant moi, en rogne. Sauf...qu'il avait l'air d'un géant. Et il ne semblait pas me voir. Aussitôt, il repartit, aussi agacé qu'il ne l'était en venant : « Tu peux toujours te cacher, tu ne m'échapperas pas. » À présent que le danger était écarté, je me retrouvais ainsi à quatre pattes, recroquevillée entre le mur et mon placard. La respiration haletante, je mis du temps à comprendre ce qu'il venait de se passer. Je ne réalisais pas, que je venais de le faire, à l'instant. Je n'arrivais pas à y croire, j'étais si fière de moi ! Après quatre longues années d'entraînement acharné...mais j'étais aussi consciente que cela ne pouvait être qu'un coup de chance. Alors je continuai à m'entraîner dans le plus grand des secrets.
Aujourd'hui, je maîtrise parfaitement ce don. Mais je suis consciente des limites. Affaiblie, je ne pourrais pas le faire. Je ne peux pas rester transformée plus d'une heure d'affilé, sinon cela me puise vraiment beaucoup trop d'énergie. Passé ce délais, je risquerais de tomber malade pour quelques jours. À éviter quand on exerce un métier à hauts risques, et que la mort peut vous tomber dessus d'un jour à l'autre...


« Miroir, mon beau miroir...dis-moi que je suis la plus puissante.»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 635
ϟ Aeons : 466
ϟ Avatar : Emma Stone
ϟ Crédits : Bavboule. (avatar) tumblr (gif profil & signature) Bérénice (code sign)

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 25 ans
ϟ Idéologie politique : S'il y a bien une chose qu'elle avait comprit, c'est qu'elle ne doit jamais dire le fond de sa pensée à la cour. Elle voudrait être pacifiste, ouverte d'esprit. Cependant elle sait que les meurtres et la force sont parfois des mesures nécessaires. Depuis qu'elle est amnésique, elle est une moldue qui n'aime pas les sorciers.
ϟ Métier : Elle était membre de la garde royale irlandaise, mais depuis qu'elle a tout oublié, elle travaille comme détective privée moldue.
ϟ Capacités : Métémorphomage, tireuse d'élite (arme à feu), faire des bulles géantes, retenir sa respiration jusqu'à ce qu'on lui dise oui, pratique les arts martiaux, fait très bien les cookies
ϟ Nationalité : Française, cherche à se faire naturaliser
ϟ Race : Sorcière de sang-mêlée (née moldue officiellement), pense être une moldue actuellement
ϟ Credo : Vit chaque jour comme s'il était le dernier

ϟ Révèle-toi : Double compte de : Luna R. Parkers. Compte principale, envoyez moi surtout les m.p. sur ce compte ♥️

ϟ Nous a rejoint le : 06/03/2013
« We are Legion. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Jeu 4 Avr - 17:39

Désolée ma louloute pour l'attente, on est un peu dispersé dans le staff en ce moment ^^ Ton don est accepté. Je te rajoute de suite :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 381
ϟ Aeons : 735
ϟ Avatar : Lana Parrilla
ϟ Crédits : bazzart

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 32
ϟ Idéologie politique : Les sorciers vaincront. Il n'y a pas de place dans ce monde pour les autres créatures indésirables, un point c'est tout. Je suis co-dirigeante de la Confrérie
ϟ Métier : Professeur
ϟ Capacités : Animagus
ϟ Nationalité : Anglaise/espagnole
ϟ Race : Sorcière
ϟ Nous a rejoint le : 28/03/2013
« We are Magic. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Jeu 4 Avr - 19:00

Merci choupinette :)


« Miroir, mon beau miroir...dis-moi que je suis la plus puissante.»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ Ecrits : 238
ϟ Aeons : 278
ϟ Avatar : Susan Coffey.
ϟ Crédits : C'est écrit dessus.

ϟ It's just me :

ϟ Age du personnage : 19.
ϟ Idéologie politique : Aucune. Lily aime autant les moldus que les créatures magiques, et ne deviendra violente que si on l'agresse.
ϟ Année : 5ème à Serpentard.
ϟ Capacités : Balance très bien les coups de poings.
ϟ Nationalité : Anglaise.
ϟ Race : Sorcière, animagus chien non déclaré.
ϟ Credo : On sous estime souvent les mots. On pense qu'ils sont anodins, mais c'est faux : Les mots sont des armes tranchantes. Une fois prononcés, ils restent suspendus, ils s'accrochent. Ils se collent sur une paroi invisible, pas très loin des étoiles, de telle façon que leur propriétaire ne peut plus les récupérer. Les mots sont des assassins. Les mots sont des magiciens.

ϟ Nous a rejoint le : 07/04/2013
Localisation : Montpellier.
« We are One. »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Demande de don    Mar 2 Juil - 13:13

Don d'Animagie ϟ → Présentation du personnage
Lily est une Potter. En tant que Potter, elle a appris très tôt à se défendre et à se protéger pour ne pas être ennuyée. Elle est la seconde de sa famille à ne pas être allée à Gryffondor, la première étant justement Lily Potter première du nom, la fille du Survivant en personne. Elle a un caractère assez fort, est indépendante, autonome, limite insoumise quand elle ne reconnait pas la légitimité de l'autorité de la personne en face d'elle. Jeune élève de Serpentard, elle est batteuse et capitaine de son équipe, et également une des élèves les plus douées de la filière sport et combat, filière qu'elle a rejoint malgré le fait que ses parents auraient préféré qu'elle s'oriente dans un truc un peu plus calme que ça.

→ Pourquoi le don est-il utile ?
James, le meilleur ami de Lily, est un loup-garou. Certes, il y a énormément de loups-garous à Poudlard maintenant, il aurait pu se déclarer comme tel et passer ses pleines lunes avec eux. Mais voilà, il est persuadé qu'il y a une forte intolérance des loups, même si personne n'en parle, et comme il ne veut pas la subir, il se débrouille seul. Presque seul. Depuis le début de sa deuxième année, Lily travaille dur pour devenir Animagus non déclarée afin de l'accompagner. Et enfin, elle a réussi. Depuis le début de l'année scolaire - Septembre donc - Lily se transforme à volonté en un Berger de Maremme et des Abruzzes, un chien au caractère aussi indépendant que fier et insoumis, tout comme elle quoi. Mis à part James, personne n'est au courant. Elle ne tient pas à finir en prison ou à être écorchée vive par son père.

→ Rp où vous utilisez votre don.

Sa fourrure était entièrement blanche. Le seul truc qui contrastait un peu dans tout ce blanc, c’était sa truffe, noire comme du charbon. Et quand elle ouvrit les yeux, deux éclats gris s’animèrent dans cette masse de blanc. Prudemment, Lily fit quelques pas pour tester son équilibre, et fut satisfaite de voir qu’elle ne tombait pas. Aussi, elle trottina jusqu’au petit étang à côté d’elle et y pencha la tête pour se mirer dans l’eau. Elle ressemblait à un chien. Un énorme chien blanc, aussi patibulaire qu’un ours, à la taille conséquente et aux pattes trapues. Enormément de poils aussi, mais une allure empreinte d’une noblesse fière et indomptable qui lui plaisait énormément. Avec une pointe d’orgueil, elle redressa la tête avec fierté, et sa truffe noire se pointa vers le jeune homme assis sur une souche, qui la regardait avec un sourire. Ouvrant la gueule, elle laissa pendre sa langue, puis aboya deux fois, avant de se rappeler que sous forme canine, elle ne pouvait pas tellement parler aux êtres humains. Qu’importe. James semblait avoir parfaitement compris ce qu’elle tentait de lui dire. Il consulta rapidement le petit ordinateur portable posé sur ses genoux avant de prendre la parole.
« Visiblement, c’est un berger de Maremme et des Abruzzes. »
Les oreilles de Lily se redressèrent. Ils ne peuvent pas trouver un nom plus simple, non ? Avec souplesse, elle se dirigea vers son meilleur ami pour regarder l’écran. Effectivement, la photo correspondait. Un berger de machin truc. Ca ressemblait quand même à un gros chien. Elle leva son imposante tête vers James, qui sembla une fois de plus comprendre ce que voulait son amie. Déroulant l’écran avec la souris, il pointa du doigt un paragraphe du texte.
« Alors. Chien de berger d’origine italienne, c’est un chien indépendant, fier, protecteur, assez puissant, et solitaire. Il est joueur, très intelligent, indocile, calme, qui aime l’exercice, très robuste, mais qui a surtout la réputation de n’obéir que s’il le veut bien. Tout toi quoi. »
Lily mit un coup de tête affectueux à James, qui faillit tomber de sa souche sous la violence de l’impact. Ah ouais, sacrée force. S’éloignant de quelques pas, elle se roula dans l’herbe, et partit d’un coup en courant. Endurant ? C’est ce qu’on va voir. En tant qu’humaine, Lily n’en manquait pas, d’endurance, le chien tiendrait-il le coup ? Elle courut de longues minutes sans se fatiguer, opéra un demi-tour en dérapage presque incontrôlé et revint vers James qui n’avait pas bougé de la souche. Elle se stoppa devant lui, les quatre pattes bien plantées au sol, ses yeux gris étincelant de bonheur. Génial ! Sa transformation était géniale ! Presque à regret, elle la quitta, redevenant une demoiselle rousse aux yeux gris assise à même le sol.
« Bon bah t’auras de quoi te tenir compagnie pendant les pleines lunes. »
« C’est clair. »
Lily se releva, et s’étendit sans la moindre gêne pendant que James refermait l’ordinateur avec un petit claquement sec. C’était cool d’être un chien, ça lui plaisait énormément. Parce que bon, tenir compagnie à James sous forme humaine c’était quand même assez flippant, surtout quand elle ne savait plus où il était passé et qu’elle était au beau milieu d’une forêt grouillant de monstres, seule dans le noir. Sous forme de berger de truc machin d’Italie, ce serait quand même vachement mieux, au moins pour le suivre dans ses pérégrinations forestières.
« Maintenant va falloir te déclarer. »
« Tu déconnes ? C’est hors de question, mon vieux. »
« Lily, arrête, joue pas la maligne. »
« Si je me déclare ils vont me demander pourquoi j’ai fait ça, imbécile. »
James fit la moue, et se tut. Un point pour elle. Si elle parlait, ils lui demanderaient pourquoi, et elle devrait dire qu’elle avait fait ça pour lui. Animagus à dix-neuf ans, sans raison ? Non, elle cacherait ça le plus longtemps possible, et à leur sortie de Poudlard elle se recenserait sur les listes des Animagus déclarés en disant qu’elle avait toujours voulu essayer et ne pensait pas réussir. Et qu’elle travaillait ça depuis son entrée à Poudlard. Voilà.
« Bon, on a un cours de potions, faudrait qu’on y aille. »
« Ouaipe. »
En se penchant, Lily résista à l’impulsion qui lui disait de se retransformer, puis attrapa son sac et se redressa en soupirant. Le monde était tellement plus cool sous forme animale. Elle jeta un rapide coup d’œil à son meilleur ami et lui envoya une bourrade qui le fit sourire. C’était leur petit secret à tous les deux, et elle savait qu’il n’en parlerait pas, qu’il serait muet comme une tombe. Comme elle. Même ses parents et leur agaçante manie de toujours savoir la vérité n’en sauraient rien. Même son parrain et ses supers-pouvoirs de malade qu’elle ne comprenait pas n’en saurait rien. Et à la prochaine pleine lune, comme aux suivantes … Ils allaient s’amuser.



Show me how to lie, you're getting better all the time, and turning all against the one, is an art that's hard to teach, another clever word, sets off an unsispecting herd, and as you get back into the line, a mob jumps to their feet, now dance, fucker, dance, aan he nerver had a chance, and no one even knew; it was really only you, and now you steal away, take him out oday, nice work you did, you're gonna go far kid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Demande de don    

Revenir en haut Aller en bas
 

Demande de don

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEARAEON :: 
Bienvenue parmi nous
 :: Sas de Sécurité. :: Dossiers du Ministère.
-
Sauter vers: